Accessibilité numérique pour les personnes en situation de handicap

🕒 Temps de lecture3 minutes

Appel à commentaires sur le Portail des documents de référence : RGAA3.0 beta

La Direction interministérielle des systèmes d’information (DISIC) propose son troisième recueil de bonnes pratiques concernant l’accessibilité des sites web. Ce recueil est en version beta et reste dans l’attente des commentaires des utilisateurs et professionnels. En effet, la DISIC met en avant le fait que le recueil doit être compris et surtout utilisé par les professionnels du web. La philosophie d’une telle démarche est de repenser la place du web dans le handicap et comment faire pour qu’Internet ne crée aucune exclusion.

L’appel à commentaires doit donc permettre

  • ♿ d’optimiser les grands principes guidant la mise à jour du RGAA ;
  • ♿ de s’assurer de la prise en compte des critères de succès WCAG, de la bonne compréhension des critères et des tests, de la clarté des définitions et des intitulés.

Norme d'accessibilité internationaleQu’est-ce que le RGAA 3.0 ?

Il est à noter qu’il s’agit bien d’un document de référence, complet et se voulant aborder tous les points de la création et de l’usage d’Internet pour l’accessibilité. Il s’appuie à ce titre sur les travaux et la méthodologie AccessiWeb et son référentiel HTML5 ARIA. Le recueil RGAA est une transposition du standard International (W3C) basé sur la perception, l’utilisation, la compréhension et la robustesse.

Que contient le référentiel RGAA 3.0 pour l’accessibilité Internet ?

Le RGAA comprend trois documents :

  1. Introduction au RGAA qui pose la problématique de l’accessibilité web
  2. Guide accompagnement
  3. Référentiel technique

Accessibilité InternetAinsi, de manière très concrète sont abordées les différentes prises en compte du handicap du fait des contenus proposés en ligne. Le RGAA va bien au delà de la simple balise Alt en proposant différents tests et réponses techniques. Il semble que cela soit bien à ce niveau que l’appel à commentaires prend tout son sens.

A titre d’exemple voici les points abordés :

  • ♿ Des textes alternatifs aux images si nécessaire ;
  • ♿ Des intitulés aux liens ;
  • ♿ Des sous-titres aux vidéos ;
  • ♿ Des alternatives et une gestion maîtrisée du temps des animations ;
  • ♿ Une navigation au clavier ;
  • ♿ Un contraste suffisant entre la couleur des textes et leur arrière-plan ;
  • ♿ Une écriture compréhensible par tous ;
  • ♿ Un code valide.

Vous pouvez retrouver la version complète du RGAA 3.0 à cette adresse et découvrir l’espace Questions / Réponses proposé sur le site. Et surtout profitons de cette occasion pour intégrer l’accessibilité numérique à nos cahiers des charges et process pour toute création de site ou contenu en ligne.

Votre avis nous intéresse !
Réaliser un doagnostic référencement naturel
Quelques questions ? Contacter Internet Communication

Add a comment