Ad-Block, un playdoyer pour le référencement naturel

add-block

🕒 Temps de lecture4 minutes

Pourquoi dépenser des budgets toujours plus importants en publicité

Pour ne pas être vu !

D’un côté, on apprenait ou on obtenait la confirmation que 40% des internautes ne faisaient pas la différence entre un résultat naturel et un résultat payant dans une page de Google. Ce qui faisait quasiment la légitimité du modèle publicitaire Adwords, Bing Ads et autres, soit l’ignorance des utilisateurs.

Et enfin, d’un autre côté, des internautes experts ont décidé de ne plus se laisser dicter leurs choix par des réponses publicitaires et ne plus se laisser observer et traquer par des publicités de remarketing. Voilà un monde qui pourrait paraitre ambivalent, autant d’internautes fâchés par les pratiques des webmarketeur que d’internautes qui sont encore la proie du modèle gratuit de l’internet. Gratuit étant bien différent de copy left ou open source…

Qui se cachent derrière des Ad-Blocks ?

Des internautes ont redécouvert le plaisir d’un internet libre comme il y a 20 ans. Et oui, Internet peut encore être autre chose qu’un immense supermarché. Des internautes, comme dans la vraie vie, préfèrent passer du temps entre amis, dans des musées, expositions, bibliothèques, fêtes de quartier… plutôt que d’être un samedi au supermarché !

Les bloqueurs de pub en chiffres :

  1. 11% des internautes dans le monde bloqueraient la publicité sur le web
  2. 615 millions d’appareils (ordinateurs, tablettes et smartphones) bloqueraient les publicités
  3. 30% depuis 2015, voici la croissance des bloqueurs de pub dans le monde
  4. 74% quitteraient les sites qui bloquent leur Ad-block
  5. 77% accepteraient de voir certains formats de publicité

 

Nouveaux usages chez les bloqueurs de pub

On pourra noter la croissance fulgurante des Ad-blocks sur le mobile et ceux à l’international, ce qui semble correspondre à la progression des usages dans le monde. Les connexions à Internet progressent avec le blocage de la publicité.

Les bloqueurs de pub plus nombreux sur le mobile

Pourcentage des bloqueurs de pub par pays

La France est encore dans une moyenne basse certainement mais on peut imaginer que les usages vont continuer à progresser avec la maîtrise des usages d’internet et la question toujours plus présente des données personnelles et de leur usage dans le commerce en ligne.

5 à 14% de bloqueurs de pub en France

Avec 11% de bloqueurs de pub sur ordinateurs et 1% sur mobile en France, la question de la performance des campagnes payantes mérite d’être regardée sous ce nouvel angle.

Plus de qualité SEO et moins de publicité

Pour le référencement naturel, nous échappons évidemment à ces problématiques. D’ailleurs plusieurs indicateurs plaident pour le référencement naturel ces dernières années. Google a fortement insisté pour faire changer les choses, le contenu est devenu primordial et surtout le contenu de qualité. On se rend bien compte aujourd’hui que la quantité n’est plus la bonne réponse. Il faut etre utile et apporter des réponses aux internautes. L’intégration de Rank brain dans l’analyse des contenus et des comportements en est la confirmation.

YouTube a sanctionné chez les Youtubers le placement de produit. Tout ne peut pas être publicité, tromperie et marchandage au dépens des internautes les moins vigilants.

S’en est suivie une lourde sanction des publicités interstitielles sur mobile qui nuisent à la découverte des sites.

Evidemment les marketeurs les plus optimistes constateront que les internautes pourraient accepter certaines publicités dans des conditions particulières.

Plus de référencement naturel pour une meilleure expérience utilisateur

Les internautes sont de plus en plus experts dans l’usage du web et dans la recherche d’informations. Il est temps de se mettre à leur place et de penser à une vraie stratégie de recrutement et de fidélisation reposant sur la qualité de votre site et sur la qualité des contenus proposés aux internautes et aux robots…

Même si on peut douter des services de certains bloqueurs de pub qui pactiseraient avec les annonceurs ou du moins les régies. Il y a des tendances lourdes qui sur Internet ne permettent pas de retour en arrière. Il y a fort à parier que la tranquillité d’un surf sans pub devienne une règle pour un grand nombre.

Source de l’étude : Page Fair

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Votre avis nous intéresse !

☕    Articles pouvant également vous intéresser    ☕

  • 84
    Bloquer, les publicités c'est pas bien ! Nous avons beaucoup parlé ces derniers mois du péril qui pesait sur Internet avec la fin du modèle publicitaire si les Internautes continuaient à ne plus vouloir être spammés. Et pourtant, déjà, si peu de publicités sont réellement vues comme nous l'évoquions ici…
    Tags: publicités, internet, publicité, ne, qualité, internautes, se, on, ligne
  • 76
    Pourquoi continuer à faire de la publicité ? Voilà une question que nous nous étions déjà posé sur le simple fait que les publicités n'étaient pas vues. Et à l'époque, on ne parlait que de bugs des régies, de stratégies de contournement des Internautes et tout cela sans l'intervention d'un…
    Tags: ne, on, publicité, plus, internautes, pub, a, publicités, enregistrer, bloqueurs
Réaliser un doagnostic référencement naturel
Quelques questions ? Contacter Internet Communication

Add a comment