Comment les Internautes utilisent Google ? Modèle en F ?

🕒 Temps de lecture4 minutes

Etudes d’eye-trackink ou zones chaudes

Ce qui est passionnant avec Internet, c’est qu’il existe toujours un outil pour comprendre comment les Internautes utilisent le web, votre site, ce qu’ils voient ou pas.
Ces données sont essentielles pour bâtir un site qui corresponde à vos objectifs :

  1. Où placer les bannières ?
  2. Comment organiser une fiche produit ?
  3. Comment diminuer le taux de rebond ?

Comment Google organise l’ergonomie de ses pages ?

Si il y a une source d’inspiration à prendre en compte, c’est certainement Google. En effet, pour lui l’enjeu est crucial… Pour nous aussi, mais selon une autre échelle… Que trouve-t-on sur une page de résultats de Google ?

  1. Un menu haut horizontal
  2. Des espaces premium : 3 publicités Adwords au dessus des résultats naturels
  3. Les résultats produits de Google shopping
  4. Les annonces colonne de droite (de 8 à 11)
  5. Des résultats web, images, vidéos, actualités voire issus des médias sociaux

 

Comment Google présente les résultatsOn comprend évidemment que les zones à privilégier seraient les zones où Google proposent ses annonces publicitaires ou shopping.

Modèle du triangle d’or, modèle en F et zones de clics

Jusqu’à présent, on rabâchait un vieux modèle qui correspondait à la zone la plus vue et la plus cliquée par les Internautes.

Comprendre l'ergonomie web

Une fois que l’on avait intégré de vieux modèle en F, fait attention à la ligne de flottaison, on avait à première vue compris tout ce qui était important pour l’analyse des comportements des Internautes.

Que voient les Internautes sur nos pages Internet ?

Ergonomie et impact des zones de clicsVoilà le nouveau modèle de navigation des Internautes, le modèle en F est bien fini. Alors, que faut-il retenir de cette navigation et quel est son impact ?

On savait que les Internautes ne lisent plus de manière linéaire sur Internet. Ainsi, quand ils arrivent sur une page, ils scannent afin de trouver des mots clefs en relation avec leur requête, du moins pour le scan des pages de recherche. Ce qui fait que jusqu’à présent les mots clefs présents dans la page avaient toujours plus d’impact sur la décision de lire où rester sur le site que les images. N’oublions pas qu’un Internaute mettra en moyenne 5 secondes au maximum pour prendre sa décision !
Ce qui est potentiellement différent pour les Internautes venant des médias sociaux ou de sites référents.

Rien n’a changé depuis le modèle en F

Dans l’ancien modèle en F, on notait une concentration haute dans la page et un intérêt pour les titres de ces résultats hauts. Ensuite, l’Internaute se risquait parfois sur la découverte de recommandations publicitaires colonne de droite. Ça, c’est le point qui semble vraiment avoir changé. A confronter tout de même aux rapports Adwords sur l’emplacement des annonces.

Avec cette étude, qui met un fort accent sur les résultats géolocalisés, on notera tout d’abord que les Internautes continuent à chercher du texte et à lire ou explorer les titres. Les résultats de maps ou du comparateur représentent assez peu d’intérêt pour les Internautes.

Les balises title et les méta-descriptions conservent donc leur double intérêt : optimisation pour le référencement naturel et optimisation marketing pur. L’étude va plus loin en insistant sur les mots d’appels pour les titres : comparaison, exergue promotionnel….

Impact de l'ergonomie sur les clics

Je veux bien croire que le vieux modèle en F datant de 2005, il était largement temps de confirmer ou non ces analyses. Comme vous pouvez le constater, même si le F semble avoir perdu sa petite barre, elle est encore là ! On gardera également quelque réserve sur la qualité de l’étude du fait de son faible panel. Mais il y a des résultats intéressants qu’il faut prendre le temps de vérifier.

Ce qui semble être une vraie transformation, c’est plutôt la cure de régime du triangle d’or qui était un triangle presque isocèle et qui est devenu un vulgaire triangle. Angle droit sur petit et très grand côté, rétrécissant ainsi fortement la zone vue et cliquée. Notre triangle ressemble de plus en plus à une queue de comète, ce qui correspond assez aux miettes que Google nous laisse sur les résultats naturels…
Là où on avait 4 titres lus, on parlera ici de peut-être 2 titres lus.

Plus que jamais, il est indispensable d’être premier sur Google pour considérer que la qualité du référencement naturel pourra produire du trafic et donc un bon CTR.

Votre avis nous intéresse !

☕    Articles pouvant également vous intéresser    ☕

  • 10000
    Après l'authorship, voici venu le temps de la Sitelinks search box ! Nous venons d'enterrer la balise rel='author' qui offrait un peu de reconnaissance aux auteurs du web qui assurent de la qualité de contenu, du maillage et de l'architecture de vos sites. On ne pouvait en rester là... Même…
  • 10000
    Search engine watch annonce : Is Link-buildind dead ? Voilà encore une nouvelle tempête dans le microcosme des référenceurs. D'où sont partis ces si vifs échanges entre professionnels, d'un simple commentaire de John Mueller. Il n'y a décidément rien à lui reprocher, il est tout aussi capable que son prédécesseur…
Réaliser un doagnostic référencement naturel
Quelques questions ? Contacter Internet Communication

Add a comment