Le Hangout sur la compatibilité mobile

🕒 Temps de lecture3 minutes

Les équipes de Google s’expliquent en français sur la mise à jour Mobile friendly

La tension devient de plus en plus importante et Google soigne les webmasters. On pourrait s’interroger sur le sens de telle communication là où Google s’est longtemps contenté d’un simple Tweet voire une réponse détournée sur un forum. Si l’on s’intéresse au nombre de communications de Google sur le sujet, il semblerait que nous allons assister à un événement réel le 21/04/2015 avec la mise en place du Mobile friendly.

Sanction mobile à partir du 21/04/2015

La compatibilité mobile comme critère de classement sur Google

Google avance à grands pas vers le web mobile comme tous les acteurs du web. L’Internet de bureau est en passe de devenir définitivement un Internet historique sur lequel peu de développement sont prévus. La dynamique des applications, des start-up, des nouveaux moteurs et autres assistants (Siri, Cortana, Ok Google…) en sont certainement la confirmation.

Est-ce que Google prépare un moteur de recherche spécifique pour le mobile ?

Une question qui semble tout à fait légitime avec la constitution d’un index spécifique au mobile. Si le classement des pages sera directement impacté par la compatibilité mobile il semble opportun de développer un index en conséquence. La sanction mobile concerne toutes les pages d’un site pour les internautes utilisant un navigateur mobile. Ainsi, il sera possible de conserver les acquis de son positionnement dans les serps pour ordinateurs de bureau ou tablette.

Quelles sanctions liées à l’indicateur Google friendly ?

1 – Zineb aura répondu à l’une des premières questions sans laisser de doute :

Mobile friendly aura plus d’impact que Panda ou Penguin !!!

2 – La changement d’algorithme ne concerne que les smartphones.

3 – Google ne pénalisera pas mais récompensera les sites qui font les efforts. (Sic.)

4 – Le boost compatibilité mobile sera accordé ou non, il n’existera pas de version graduelle de prise en compte des efforts.

5 – Le contenu doit être évidemment identique pour la version Desktop ou Mobile, sinon cela revient aux tentatives de cloaking…

6 – Une mise à jour qui ne fera pas appel au bestiaire de Google… Pas de caméléon ou autre…

7 – Retrouvez le référentiel sur la taille des doigts, indicateur important évidemment si vos clients sont des joueurs de rugby ou non…

8 – Langages spécifiques : Ajax ou Java script, seul l’exploration de Google bot est à prendre en compte. Il est toujours conseillé d’opter pour le Html5.

9 – Mobile friendly est analysé page par page, pas d’analyse au niveau du site.

10 – Mobile friendly donnera des résultats en temps réel et non par vagues de mises à jour comme Panda ou Penguin.

Pour revoir le Hangout de Google Webmasters en français

On notera au passage que nos équipes France sont en fait à Zurich et à Dublin. Très compétentes évidemment et joignables plutôt sur Google+ ou Twitter comme ils ont eu la délicatesse de le signaler…

On retrouvera sur le blog de Google tous les rappels indispensables pour mettre à jour son site ainsi que les outils de tests déjà évoqués ici.

Votre avis nous intéresse !

☕    Articles pouvant également vous intéresser    ☕

  • 10000
    Mise à jour de Google pour le mobile : prendre en compte les utilisateurs Google vient de publier sur son blog pour les webmasters la confirmation que les usages mobiles sont pris en compte de manière spécifique dans l'algorithme. Des recommandations que nous avions traitées ici à la mise en…
  • 10000
    Prendre en compte les usages des Internautes avant tout Voilà le constat de Bing qui s'intéresse aux comportements des Internautes et déclare ainsi que le positionnement d'un site web doit répondre à cette exigence d'interopérabilité. Trop de contenus sont encore inutilisables à partir d'un mobile alors que les mobinautes sont…
Réaliser un doagnostic référencement naturel
Quelques questions ? Contacter Internet Communication

Add a comment