Les critères de référencement naturel : SEO Factors

🕒 Temps de lecture6 minutes

Etude SEO sur les indicateurs de référencement naturel

Voilà une étude qu’il faudra prendre le temps de lire. Plusieurs raisons à cela et notamment le fait qu’il s’agisse d’une étude menée auprès de référenceurs et de spécialistes du référencement naturel français. Aucun doute sur les excellentes équipes de Moz ou Search engine land, mais si on peut avoir un retour d’expériences sur notre marché et avec toutes nos bizarreries sémantiques, c’est encore mieux !

Etude sur le référencement naturel

46 référenceurs donnent leur avis

La liste est longue mais elle vaut le déplacement pour votre veille personnelle à minima :

On appréciera immédiatement le choix des différents profils, avec un peu de white hat et black hat, des scientifiques et les pères fondateurs du référencement naturel, les dinosaures comme ils disent. Et des surprises il faut bien le dire.

63 indicateurs de référencement naturel analysés

Et c’est là l’originalité de l’étude, découvrir ce que pense chaque référenceur sur ces indicateurs et constater quelques désaccords mais aussi une vision globale faisant l’unanimité. Ce que vous pourrez retrouvez dans l’infographie.

La liste complète des critères SEO soumis à l’analyse se retrouve en fin de page. Elle est à conserver voire à imprimer et afficher dans votre bureau. C’est certainement à comparer au projet Opquast en plus accessible et avec une vision croisée en plus.

Voici la liste des indicateurs de référencement naturel évalués par le panel de référenceurs français de l’étude :

Le mot clé est intégré quelque part dans la balise title, qualité de liens entrants en dofollow, contenu original, ancres des liens entrants, autorité du domaine, diversité des ancres des liens entrants, pertinence du domaine référent, maillage interne du site, nombre de domaines différents dans les liens entrants du site, le mot clé est intégré dans une balise H1 de la page, Champ lexical du contenu (Indexation Sémantique Latente), nombre de liens entrants en dofollow, texte qui entoure le lien référent, position des liens dans le contenu, nombre de liens internes entrants, diversité des sources de liens, qualité de liens internes entrants, exhaustivité sémantique de la page, géo-localisation, site mis à jour fréquemment, ancres des liens internes, nombre de liens sur la page référente, age de la page, pagerank des pages qui font des liens vers le site, liens de mauvaise qualité vers le site, contenu de la page dupliqué, la longueur du contenu textuel de la page, thème des pages en lien sur notre page, taux de clic dans les SERP sur le mot clé, position du mot-clé dans le contenu, age du nom de domaine, nombre de pages différentes dans les liens entrants du site, diversité des IP des liens entrants, EMD : Exact Match Domain, taux de rebond après une SERP, nombre de pages indexées du site, diversité des ancres des liens internes, présence du mot clé dans le nom de domaine, TLD du domaine, vitesse de chargement de la page, intégration des microformats, densité du mot-clé dans le contenu, qualité de liens entrants en nofollow, nombre de liens entrants en nofollow, présence du mot clé dans le sous-domaine, nombre de liens sortants dofollow, site compatible mobile, qualité des liens sortants, qualité du code HTML, adresse IP du serveur, partages sur les réseaux sociaux, localisation du serveur, présence dans Google Actu, nombre de liens sortants nofollow, attributs title des liens, propriétaire de site pénalisé, Whois public, informations Google Adwords, Google Authorship, HTTPS, priorité indiquée dans le sitemap, site vérifié dans Google Webmaster Tools, utilisation de Google Analytics

Les résultats de l’analyse des critères de référencement naturel

Vérité SEO

Les 5 meilleurs indicateurs pour le référencement naturel :

  1. La balise title et donc les mots clefs utilisés dans la balise
  2. Qualité des liens dofollow, liens pointant vers votre site en dofollow (qualité du domaine, page,…)
  3. Contenu original, soit des textes uniques et bien écrits pour le web
  4. Autorité du domaine, soit l’historique d’un site web
  5. Ancres de lien, soit le texte sur lequel le lien est posé.

Les 5 diagnostics partagés par les référenceurs

  1. Https
  2. Webmaster tools
  3. Priorités du stemap
  4. Google adwords
  5. Google analytics

Il s’agit bien évidemment ici d’un accord sur le fait que ces indicateurs ont aujourd’hui peu d’importance sur votre SEO.

L’étude présente également la liste des surprises, soit les indicateurs qui représentent une relative nouveauté dans leur prise en compte dans des campagnes d’optimisation SEO.

  1. Contenu de page dupliqué
  2. Taux de rebond
  3. Page Rank des pages référentes
  4. Qualité des liens entants en nofollow
  5. Thèmes des pages qui font le liens

Ce que les référenceurs ne partagent pas

Le désaccord relève ici des profils différents des référenceurs et de fait de leurs pratiques d’optimisation : Google friendly or not ?

Optimisation par domaine de priorité

Pour conclure, les catégories d’optimisation par ordre d’importance mais là, ce sera sans grande surprise. Voilà des sujets qui animent la communauté SEO au rytthme des mises à jour de l’algorithme de Google ou déclarations tonitruantes des googlers…

optimisation-seoCette étude a le mérite d’accentuer encore plus le partage du savoir au sein de la communauté des référenceurs et de poser les choses. A chacun de vérifier ce qu’il en est pour son site…

Quelques questions ? Contacter Internet Communication

Votre avis nous intéresse !

☕    Articles pouvant également vous intéresser    ☕

  • 10000
    Google Phantom, le filtre tenu secret Voilà un cas intéressant d'une mise à jour de Google qui fonctionnerait dans l'ombre pour corriger tout ce qui ne marche pas du côté du référencement naturel et de l'index Google. Ce filtre serait intervenu en complément de grosses mises à jour attendues comme…
  • 10000
    Mise à jour Mobile friendly : de Mobilegeddon à Google Platypus ? Nous attendions la plus grosse mise à jour de Google depuis Mayday et nous n'avons pas forcément vu grand chose... Mobile friendly devait impacter 50% des requêtes alors personne ne pouvait passer au travers... Et Google nous l'a…
Quelques questions ? Contacter Internet Communication

Add a comment