Lundi, c’est marronnier du webmarketing

🕒 Temps de lecture3 minutes

Facebook sera bientôt Internet

Et voilà encore une actualité qui n’en est pas une mais qui a le mérite de faire peur à tout le monde :

  • ⌨ Internautes car il en est fini de leurs données personnelles
  • ⌨ Référenceur car Facebook n’est vraiment pas leur monde
  • ⌨ Marketeurs qui doivent faire des chèques de plus en plus gros pour de piètres résultats

Mais là, c’est du sérieux, ce n’est pas comme d’habitude… On s’appuie pour cela sur les résultats d’une étude de Shareaholic, connu pour son plugin de partage sur les médias sociaux notamment. Durant cette étude, ils se sont intéressés à 300 000 sites, l’expérience est loin d’être négligeable.

Premier classement des médias sociaux

Les médias sociaux sont donc classés en fonction du trafic que chaque plate-forme est en mesure de générer :

  1. Facebook
  2. Pinterest
  3. Twitter
  4. Stumbleupon
  5. Reddit
  6. Google+
  7. YouTube
  8. Linkedin

Est-ce que le SMO peut être utile ?Est-ce que le SMO deviendrait utile ?

Voilà un autre marronnier du webmarketing, est-ce que les médias sociaux vendent ou permettent d’atteindre nos objectifs. Et de ce fait, est-ce que le SMO peut ou doit être un axe à développer dans notre stratégie. On comprend bien que le référencement se développe et développe des domaines de compétences spécifiques :

  • ☞ Référencement géolocalisé
  • ☞ Référencement social
  • ☞ Référencement d’applications
  • ☞ …

Si nous concentrons notre attention sur des stratégies Cross-canal, on est obligé d’admettre la pertinence voire la corrélation qui peut exister entre certains canaux de recutement client.

  • SEA + SEO : un taux de clics supérieur sur le SEO quand des annonces Adwords sont présentes sur la même page
  • SEO + SMO : travail de notoriété, de branding… Être toujours là où sont les internautes

Facebook le roi d'InternetMais si Facebook avait la capacité de jouer avec les chiffres

Avec sa puissance de tir, Facebook comme Google est capable de faire la pluie et le beau temps dans le Traffic management. En effet, lors de sa dernière mise à jour de Janvier 2014, Facebook avait annoncé favoriser le partage d’articles. Cela ne pouvait pas mieux tomber, la presse en ligne vivait sa rébellion avec Google. Alors, il semblait que cette annonce pouvait laisser entrevoir un autre espoir…

De là à utiliser la capacité de prescription des 1.3 milliards de facebookers pour que les articles deviennent plus visibles que les statuts, il n’y avait qu’un pas. Et voilà, comment Facebook aller générer 25% du trafic des sites web.

Il suffit d’une mise à jour pour tout changer. Et malheureusement, nous le constatons que trop souvent. Au fait, pour vous, quel est le trafic que vous apporte Facebook ?

Votre avis nous intéresse !
Réaliser un doagnostic référencement naturel
Quelques questions ? Contacter Internet Communication

Add a comment