Optimisation du référencement naturel sans liens, quels indicateurs choisir ?

🕒 Temps de lecture5 minutes

Google annonce la fin des backlinks

On le sait, Google aime jouer avec nous, tester nos réactions, profiter d’effets d’annonces qui enflamment la communauté des référenceurs. Son dernier cheval de bataille serait un algorithme qui ne regarde plus les liens mais plus du tout. Il ne s’agit pas de prendre en compte uniquement les bons liens voire sanctionner les mauvais liens, il s’agit d’un nouveau monde sans liens. On en rêve presque !

Yandex a abandonné l’optimisation via les liens

Voilà peut-être le seul exemple probant d’un moteur de recherche qui a tenté de ne plus prendre en compte les liens (Annonce faire en 12/2013). Et il affirmait alors que la qualité était au rendez-vous. Ce qui veut dire que le classement des sites web entre eux se fait sur la base de la pertinence sémantique et sur l’expérience utilisateur.

Les réponses de Google

Adieu Page Rank, notoriété, autorité des liens

Google nous avait annoncé la fin du Page rank toolbar, un non-événement en soi évidemment. D’accord, Google n’a pas fait de mise à jour depuis plus d’un an de ce diagnostic SEO instantané. Mais l’intérêt du Page Rank repose dans sa position au cœur de l’algorithme de Google. La fin du Page Rank algorithmique ça serait un peu la fin de Google. Pour une nouvelle version qui ne semble pas totalement aboutie à écouter ces différents portes-paroles. De Matt Cutts à John Mueller, on sent que les réponses restent d’ordre générale, sans grande précision. Le meilleur exemple est la place prise par les filtres Panda et Penguin dits en mise à jour permanente et appliqués également en permanence. Dans cette longue litanie, le dernier retournement confirme l’aveu d’impuissance de Google :

Le déploiement de Panda et Penguin n’est même pas trimestriel !

La menace de ne plus prendre en compte les liens fonctionne surtout comme une épée de Damoclès. Cela pourrait arriver, préparez-vous…

Quel brevet pourrait remplacer le page Rank

Un pageRank de contenu a déjà été poussé par les équipes de Google

Avec un dépôt en deptembre 2014, Google explique classer la qualité d’une page web par un Combined Ranking qui crée un indicateur de pertinence sur la base des contenus et de la relation des Internautes avec ses contenus. Une page serait donc analysée en fonction de la qualité des textes, des images, des liens mais aussi de l’usage qu’en font les Internautes. On précise la volonté de Google d’être de plus en plus User centric. Principal reproche que l’on accorde d’ailleurs à son outil de statistique : Google analytics. Il n’y jamais de hasard !

 Une qualité définit par des indicateurs indépendants de la requête

Google avait déjà donné quelques pistes lors du dépôt de son brevet en décembre 2014 concernant l’indexation et l’analyse de la qualité des vidéos Youtube. Il montrait par ce brevet la volonté de classer les vidéos sur l’expérience utilisateur et non plus sur la base d’une pertinence entre la requête et la vidéo vue.

Indicateur de pertinence Youtube : UXVéracité du contenu ou le Knowledge Vault

On savait déjà que Google privilégiait déjà les résultats de certains sites de confiance. L’arrivée du Knowledge graph en avait été une confirmation. Sur une requête, Google propose un résumé des connaissances en mettant en avant des informations issues de sites fiables… Il ira même jusqu’à s’approprier certains contenus. Le paradoxe du moteur de recherche est donc devenu celui-ci :

Proposer des réponses aux Internautes sans qu’ils aient à consulter les sites proposant l’information !

Google fait du référencement naturel sans liens, sans requête et donc sans mots clefs !

News Scientist révélait en février 2015 que les équipes de Google travailleraient à un nouvel indicateur de pertinence basé sur des résultats vérifiés. Il ne s’agit plus du tout de simplement faire confiance aux sites ( Page rank ) ou faire confiance aux Internautes ( User centric ). Google va produire son propre référentiel qui lui permettra d’évaluer la qualité et donc la véracité des contenus. Google se transformerait en super Wikipédia pour un monde qui tourne en boucle, c’est la fin du moteur de recherche et le début d’un Index géant pour un Internet fini, une grosse table des matières en quelque sorte…
On connaît la dimension de Google à vouloir prendre en charge tous les aspects de la vie dans le futur : connexion Internet, vie extraterrestre, santé, robotique… Google nous annonce d’une certaine manière la fin d’Internet mais le début d’un assistant de vie !

Pour le référencement naturel, cela confirmerait la nécessité de faire valider les contenus de son site pour pourvoir être indexé par Google. On comprend mieux alors l’intérêt du Https…

Votre avis nous intéresse !

☕    Articles pouvant également vous intéresser    ☕

  • 10000
    Pourquoi mon site est mal référencé ? Voilà une question pleine de sens et qui reste d'actualité au fil des années avec Google. Il est vrai que nos réponses ont dû évoluer. Aux mêmes effets, des causes parfois bien différentes... Il est vrai que sur la base d'un diagnostic global…
  • 10000
    Mise à jour de Google pour le mobile : prendre en compte les utilisateurs Google vient de publier sur son blog pour les webmasters la confirmation que les usages mobiles sont pris en compte de manière spécifique dans l'algorithme. Des recommandations que nous avions traitées ici à la mise en…
Réaliser un doagnostic référencement naturel
Quelques questions ? Contacter Internet Communication

Add a comment