Optimiser ou ne pas optimiser son référencement naturel ?

🕒 Temps de lecture3 minutes

L’angoisse des clients des référenceurs

Google a créé un véritable climat de fin du monde ces dernières années. Si l’on prend seulement en compte les derniers filtres Google mis à jour en 2014 :

  1. Panda : Qualité des contenus
  2. Penguin : qualité des liens et des ancres
  3. Payday Loan : requêtes spammy
  4. Page Layout : nombre de publicités excessif par page
  5. Google pirate : lutte contre le téléchargement
  6. Google pigeon : sur-optimisation du référencement géolocalisé

Don’t be evil !

Optimiser son référencement naturel mais comment...

Évidemment on se souvient de l’épitaphe de Google mais il est vrai que son monde idéal crée quelques angoisses au fil des années. Ainsi, de nombreuses entreprises développent une certaine paranoïa et restent intimement persuadés que leur site a été sanctionné ou est blacklisté. On ne dira pas que cela n’arrive jamais mais un  simple retour aux principes de bon sens, voire aux consignes Google friendly débloque souvent la situation.

Et sinon, il y a toujours le gros nettoyage pour éviter la guerre entre concurrents et les doutes de negative seo…

L’angoisse des référenceurs

De notre côté, il existe toujours la tentation de faire vite, d’utiliser des vieilles recettes qui fonctionnent encore mais qui sont loin d’offrir un référencement naturel pérenne. Dur de se débarrasser des mauvaises habitudes. Aujourd’hui, il faut sérieusement se remonter les manches pour avoir de bons résultats SEO.

Mais notre métier c’est aussi beaucoup d’innovation, de tests, d’aventures avec l’algorithme de Google. Ce qui veut encore dire potentiellement des prises de risque. Et si tout le monde est d’accord à la simple perspective des résultats attendus, parfois quand des dégâts surgissent, on sent que la confiance se fissure… N’a-ton pas eu une première plainte en France contre une agence de référencement ?

Un dialogue assez quotidien sur les risques à courir ou non pour être premier dans les Serps

Avec un titre si shakespearien, on aurait pu s’attendre à un développement plus tragique. Et bien, c’est l’occasion de prendre un virage à 180° et de rejoindre le monde de Tolkien. Pour mettre un peu de poésie dans cette vie si difficile pour le SEO, je vous invite à écouter ce dialogue de Gollum qui cherche le sens de tout cela. Faut-il oui ou non optimiser son référencement naturel et si oui, comment faire. Les aventures de Bilbot le Hobbit sont certainement à l’image de notre métier aujourd’hui. La tentation de la magie et la dure réalité qui nous ramène bien souvent à la raison avec les longs discours de John Mueller ou Mat Cutts.

Le référencement naturel c’est aussi beaucoup de plaisir

1 minutes 24 secondes pour faire le point avant de nous appeler pour optimiser votre site !

Votre avis nous intéresse !

☕    Articles pouvant également vous intéresser    ☕

  • 10000
    Google annonce la fin des backlinks On le sait, Google aime jouer avec nous, tester nos réactions, profiter d'effets d'annonces qui enflamment la communauté des référenceurs. Son dernier cheval de bataille serait un algorithme qui ne regarde plus les liens mais plus du tout. Il ne s'agit pas de prendre…
  • 10000
    Le HTTPS prôné par Google ne tiendrait pas ses promesses pour les Serps? Si la perspective d'un meilleur référencement naturel de votre site lors du passage de celui-ci en HTTPS vous séduit, sachez que SearchMetrics a démontré dans une étude que les effets ne sont pas aussi significatifs comme pouvait…
Réaliser un doagnostic référencement naturel
Quelques questions ? Contacter Internet Communication

Add a comment