Publicité en ligne : Bilan 2014 et perspectives 2015

🕒 Temps de lecture4 minutes

Résultats de l’observatoire de l’e-publicité

A en croire la présentation du rapport, il s’agirait du treizième du même nom, ce qui lui confère un intérêt supplémentaire du simple fait de la comparaison possible et des méthodes de collecte des données.

Pour mémoire, 2013 avait été une année difficile qui semblait déjà marquée une réorganisation de la publicité Internet. Pour preuve, le CPC avait diminué de 11% chez Google…

Bilan de la publicité en ligne en France : +4%Le calcul est fait sur la base des supports suivants : Search, Display, Local, Affiliation, Emailing, Comparateurs et Mobile.

Tout savoir sur la publicité en ligne en 9 diapos

Croissance du display grâce au mobile

Progression du Display

Ce qui est intéressant c’est la hausse du Display grâce au mobile notamment. Car cela faisait plusieurs années que le Display n’avait plus la préférence des annonceurs. Par contre, avec le mobile, le retargeting, la programmatique, il offre des taux de transformation tout à fait nouveaux.

La baisse touche l’affiliation qui relève d’une certaine complexité ces dernières années, les comparateurs qui ont connu la sentence de la mise à jour de Google Panda et une baisse d’intérêt certainement reportée sur les places de marché. L’emailing connait également une baisse, constat effectué par Rakuten / Price Minister sur le segment 18 – 25 ans. Baisse certainement sur le recrutement alors que l’emailing offre toujours de jolis taux de transformation en fidélisation.

Le digital, deuxième média en France

Le digital, deuxième média en France

Le digital est désormais le deuxième média en France après la télévision et suivi par la presse, l’affichage, le courrier et la radio.
On notera au passage que malgré cette forte croissance, les investissements pour le digital restent en dessous de ce qui se passe chez nos voisins :

  1. France : 25%
  2. Italie : 26%
  3. Allemagne : 32%
  4. Angleterre : 37%

Dynamique du search

Cette dynamique repose avant tout sur le développement des usages mobiles et de la recherche géolocalisée ou recherche locale. Le principe du SoLoMo voire même CoSoLoMo semble toujours vérifié.

  • So : social
  • Lo : local
  • Mo : mobile
  • Co : contenu

Le rapport est intéressant sur la question des autres moteurs de recherche, entendez les concurrents de Google. En effet, ils notent une forte dynamique de la recherche chez Yahoo et Bing que nous avons tendance à largement sous-estimer dans nos plans médias. Un point à surveiller de près.
Le mobile a même entraîné une revalorisation du CPC mobile avec l’intérêt porté par la recherche, la recherche locale et de nouveaux formats plus dynamiques.

Dynamique de la publicité sur mobile

Publicité sur le web mobile

Le mobile se caractérise par une croissance quasi similaire au niveau du Search ou du Display avec +80 et +76% respectivement.
Attention à bien prendre en compte l’importance du Social car le Display progresse de 37% hors réseaux sociaux et de 175% avec les réseaux sociaux. La progression du Display social repose donc sur les investissements Facebook Ads et Twitter ads par exemple. Investissements devenus incontournables pour toute entreprise qui souhaite acquérir ou maintenir une visibilité sur les médias sociaux.

La dynamique du mobile c’est aussi la dynamique du m-commerce, plus relative il est vrai, notamment en France où le marché semble un peu à la traîne par rapport à nos voisins. Le m-commerce représente tout de même plus de 4 milliards d’euros.

Mobile commerce et achats sur mobile en France

Perspectives pour le mobile et bonne complémentarité des usages des Internautes

Le mobile, un atout avec le social, m-commerce, le local

Quand on regarde les atouts du mobile lié aux médias sociaux, à la géolocalisation, aux formats interactifs, on comprend son potentiel face aux supports plus traditionnels. Le M-commerce bénéficie ainsi d’un important potentiel de développement.

Plus de publicité sans programmatique

Si le marché n’est pas encore abouti et laisse une place importante aux acteurs traditionnels, l’avenir de la publicité va se jouer sous ce format : plus de segmentation, plus de personnalisation et donc moins de publicité…

Publicité programmatiquePublicité et vidéo

La publicité vidéo explose comme le précise l’observatoire de l’e-publicité. Les résultats sont de loin supérieurs à l’ensemble de nos voisins et plus.

Publicité sur la vidéoDe YouTube aux programmes en replay, la publicité vidéo connaît un engouement et des résultats en forte hausse. Les campagnes sont pensées en mode multi-écran pour un public très spécifique. En effet, la France offre la meilleure couverture de TV connectée via box opérateurs.

Et si on ne misait que sur le Display ?

Un rapport que nous avions laissé passé mais cet observatoire de l’e-publicité est une vraie mine d’or pour définir une stratégie convaincante et pour analyser les résultats des campagnes en cours.

Le display, format publicitaire de demain ?

Votre avis nous intéresse !

☕    Articles pouvant également vous intéresser    ☕

  • 46
    3% des Internautes pensent que les informations publicitaires sont très précises Nous revoilà de nouveau dans le débat : Publicité en ligne ou référencement naturel, que faut-il choisir ! Je vous éviterai la réponse de normand même si elle semble toujours juste... Ce débat semble de plus en plus biaisé…
    Tags: de, publicité
  • 44
    Adblock, le signe d'une contestation qui monte chez les internautes 5% des Internautes auraient téléchargé le module Adblock afin de couper court aux publicités intempestives, retargeting ou remarketing. 20% des Internautes français utiliseraient des bloqueurs de publicité... Si la profession se réjouit de mieux connaître les Internautes pour les cibler,…
    Tags: de, une, publicité
Réaliser un doagnostic référencement naturel
Quelques questions ? Contacter Internet Communication

Add a comment