Publicité en ligne : les Internautes ne font pas confiance aux slogans

🕒 Temps de lecture5 minutes

3% des Internautes pensent que les informations publicitaires sont très précises

Nous revoilà de nouveau dans le débat :

Publicité en ligne ou référencement naturel, que faut-il choisir !

Je vous éviterai la réponse de normand même si elle semble toujours juste… Ce débat semble de plus en plus biaisé même si les comportements des annonceurs restent assez stables. Il est vrai que l’on aura noté une baisse en 2014, baisse qui reste légère. Kantar média notait d’ailleurs que la dépense publicitaire avait légèrement augmenté en France en 2014 : +3.4%

Mais cette augmentation est principalement due à une concentration du marché autour de la distribution, l’automobile, en fait tous les poids lourds traditionnels. Concentration notamment importante car le nombre d’annonceurs est en baisse lui : 34677 sur l’année.

  1. Premier trimestre : -3.4%
  2. Deuxième trimestre : -0.4%
  3. Troisième trimestre : -1.3%
  4. Quatrième trimestre : -3.0%

Marché de la publicité en 2014

A quoi sert la publicité ?

Lab42 a mené une étude auprès de 500 américains afin de savoir ce qu’ils pensaient de la publicité et comment cette dernière peut influencer leurs comportements.

Pour commencer, leur sentiment vis à vis du modèle publicitaire :

  • ⚉ 19% pensent que les publicités sont très exagérées
  • ⚉ 57% pensent que les publicités sont quelque peu exagérées
  • ⚉ 21% pensent que les publicités sont peu précises

Les principales critiquent concernent les produits nettoyants beaucoup trop magiques, les publicités pour les régimes qui abusent de Photoshop (On retrouvera ici les mises en garde de Google), idem pour les shampooings et pour les yeux trop beaux. L’ami de la publicité semble vraiment être Photoshop.

Quel est l’impact de la publicité en ligne?

Impact réel de la publicité

Si 21% refusent le modèle publicitaire c’est à dire qu’ils refusent d’acheter un produit qui leur a été proposé par une publicité. Ce chiffre est tout de même très important et il est à prendre en compte.

Comment alors toucher ces réfractaires de la publicité ?

Il y a de grande chance que ces derniers ne voient jamais les pubs, on peut imaginer que leur positionnement les conduit à se protéger. Ils doivent faire partie des utilisateurs d’Adblock ou autre solution anti-pub.

Le référencement naturel pour échapper aux failles de la publicité en ligne

Pour la bonne nouvelle, on notera à l’opposé, que les Internautes font beaucoup plus confiance aux contenus issus du référencement naturel qu’aux contenus proposés par la publicité. Une confiance qui repose donc sur les résulats de Google. Voilà une satisfaction pour le moteur de recherche qui souffrait jusque là d’un manque de reconnaissance. Panda et Penguin ont semble-t-il véritablement lutté contre le spam SEO…

Par contre, 31% sont sensibles à l’argumentaire de la publicité. Voilà la population qui justifie totalement nos dépenses publicitaires. On reste très intéressé par les comportements des 48 autres pour-cents. Sont-il indécis pour répondre oui ou non, ne veulent-ils pas admettre leur dépendance à la publicité ou sont-ils incapables de dire ce qu’ils font.

Comment savoir si c’est une publicité ou non ?

Publicité Google vue ou non

Nous abordions ces derniers jours la question des publicités vues ou non, principalement pour le Display. Notons qu’il y a aussi une autre catégorie de publicités, celles de la recherche, qui ne sont pas vues par les Internautes. Tout simplement parce que ce nouveau petit carré jaune précisant : Annonce, n’est pas vue ou considéré lors du scanne de la page. Je ne parle même pas du i d’information.

De plus, les Internautes cliquent ainsi de manière fréquente sur les premiers résultats proposés par Google sans s’en rendre compte, soit le premium des annonces. Seuls les réfractaires cités plus haut ont encore l’habitude de commencer à scanner les résultats après avoir crawlé donc évité les 3 premiers résultats publicitaires…

Quel est le rôle attendu de la publicité ?

Sans surprise et en complète corrélation avec les Ingénieurs d’Ebay, les Internautes acceptent d’acheter un nouveau produit si :

  1. Ils reconnaissent la marque
  2. Ils ont vu une promotion en magasin
  3. La publicité a créé une interaction : rires, partages, discussions avec des amis

Une publicité efficace doit apporter quelque chose

Ainsi, le panel de l’étude révèle que la publicité doit leur apporter quelque chose :

  1. Leur faire découvrir l’intérêt de nouveaux produits
  2. Les éduquer, comme quoi les consommateurs restent particulièrement naïfs…
  3. Mes concerner

La clef du modèle publicitaire semble être l’humour dans tous les cas. On se souvient d’une publicité parce qu’elle nous a fait sourire voire rire. Je passerai sur le côté sexy car du shampooing à la perceuse en passant par la voiture, certains publicitaires pratiquent avec excès cet art. Et même avec Internet, il n’y a vraiment rien de nouveau de ce côté là.

Que faut-il en retenir ?

A l’image des conseils de Google pour la rédaction des annonces Adwords, il nous rappelle de faire plusieurs annonces s’appuyant :

  1. Sur le prix
  2. La qualité du produit
  3. Et l’environnement de l’Internaute et ses affects

Alors, à quand des annonces Adwords en forme de blague Carambar ou des campagnes Display avec vidéos ou Gif à se tordre de rire. Non seulement, cela serait l’occasion de redynamiser le métier d’annonceur ou marketeur devenu trop sérieux pour les clients qu’ils visent… Et en plus, cela nous offrirait peut-être l’occasion de s’attarder sur les publicités plutôt que de les éviter.

annonces publicitaires avec blague Carambar ?

Bonne St Valentin aux marketeurs quand-même !

 

Votre avis nous intéresse !

☕    Articles pouvant également vous intéresser    ☕

  • 10000
    Google Adwords a refusé 524.000.000 annonces en 2014 Soit 214.000 annonceurs bannis de la plate-forme de liens sponsorisés. Il faut donc savoir que les équipes de Google veillent en permanence sur la qualité des campagnes et des annonces et ce également pour protéger les internautes. On sait l'intérêt de Google…
  • 10000
    Google contraint votre visibilité 2 fois dans les résultats de recherche ! Nous avons l'habitude d'un débat assez convenu sur le fait que Google privilégie oui ou non les positions naturelles en fonction de vos dépenses parallèles sur Adwords. Évidemment, Google se défend de telles pratiques et pour prouver sa…
Réaliser un doagnostic référencement naturel
Quelques questions ? Contacter Internet Communication

Add a comment