Quand le SEO flanche, on fait de l’Adwords parfois !

🕒 Temps de lecture5 minutes

Prendre conscience de l’importance du référencement naturel

Parfois, au détour d’une actualité douloureuse, on s’aperçoit que le référencement naturel d’un site Internet est primordial. Que ce soit sur les mots clefs métiers ou sur la longue traîne, voir vos concurrents ou parasites occuper la première place sur Google, ça fait mal !
Mais cet état de fait est tout aussi révélateur du manque de stratégie et de travail sur des pans de votre activité. Tout miser sur la notoriété et un seul produit phare conduit dans biens des cas à perdre la face…

Pas facile le seo

Pourquoi je ne suis pas premier sur Google ?

Voilà la question qu’a dû se poser Marisol Touraine en googlisant un de ses mots clefs : IVG.
Le principal reproche fait à Internet est qu’on y trouve tout et n’importe quoi, hormis le fait que cette remarque avait déjà dû être utilisée lors de l’invention de la radio et malgré la comparaison entre Wikipédia et de célèbres encyclopédies de renom, il est certainement capital qu’un site officiel soit premier sur ses domaines de compétences.
C’est d’ailleurs le reproche que l’on fait à Google concernant l’indexation de sources parfois secondaires et en tout cas non-officielles…

Etre premier sur Google cela s’anticipe

Voilà encore un défaut régulier des sites du gouvernement, il ne sont jamais pensés pour le référencement naturel. Vouloir être visible sur les moteurs de recherche c’est un travail à part entière. Comment imaginer aujourd’hui que les cahiers des charges des sites des ministères sont faits sans consultation d’un référenceur. Un site fait pour l’entre-soi en quelque sorte. Une bonne campagne d’affichage et des flyers, ça fera l’affaire. Il serait temps tout de même qu’ils nomment un secrétaire d’Etat au référencement naturel, ça ne greffera pas les budgets…

Mais au ministère, on aime Spip et les jolies balises :

<title>IVG - Ministère de la Santé - www.ivg.social-sante.gouv.fr</title>
	<meta name="description" content="Ce site répond aux questions que se posent les femmes sur l’avortement et fournit toutes les informations utiles avant, pendant et après l’IVG." />
	<meta name="keywords" content="interrompre une grossesse, IVG, avortement, avorter, droit à l’avortement, avortement ivg, ivg délai, prix ivg, IVG médicamenteuse, IVG chirurgicale, Ministère de la santé, n°vert 0800 08 11 11" />

Les indicateurs SEO de Marisol

Le référencement naturel c’est une histoire très simple vue du Ministère de la santé. Il suffit d’aller sur le site pour qu’il soit premier. Une telle réflexion nous laisse réellement rêveurs à l’image des Webmasters qui mettaient le site de leurs clients en page d’accueil du navigateur pour faire des visites… En France, on a décidément pas de pétrole mais beaucoup d’idées sur tout…

 

On aurait tant aimé que Marisol fasse dans le hacking pour supplanter ces squatteurs des serps avec quelques mots d’ordre bien black hat :

  1. Une campagne de liens : Faites des liens camardes pour sauver notre site !

  2. Une campagne de liens avec ancres sur-optimisées : Des liens et des ancres pour les damnés de la terre !

  3. Une campagne de liens negative seo : Faites des liens vers nos concurrents avec des ancres bien sales !

Petite leçon de SEO

Cette actualité nous aura tout de même permis de vérifier l’impact d’un gros buzz sur le positionnement d’un site. Pour ce qui est du site du ministère, l’état d’urgence a été déclaré car il avait échoué en position 10 en moyenne sur IVG. Une bonne semaine de buzz, de trafic augmenté, on obtient un joli 4, soit 6 places de mieux. On les félicite tout de même…

Quand le référencement naturel ça marche pas, on fait quoi ?

Quand on a une équipe d’une telle pointure, et bien on hésite pas. On sort le carnet de chèque et c’est parti pour l’achat de mots clefs via Google adwords.

Adwords au secours
Avec un tel exemple, on ne me retirera pas de la tête qu’Adwords c’est vraiment pour les flemmards. La preuve, sur une requête IVG, vous n’avez plus personne aujourd’hui. Un simple coup de bluff mais surtout pas une prise de conscience ou un engagement pérenne. Un peu comme le référencement naturel d’une certaine manière ! En effet, si vous n’êtes pas sûr de vos produits, il vaut mieux pouvoir disparaître à la demande et pour ça, rien de tel que les liens sponsorisés. Le problème du référencement naturel c’est que c’est long à mettre en place et long à voir disparaître…

Enregistrer

Votre avis nous intéresse !

☕    Articles pouvant également vous intéresser    ☕

  • 10000
    Etude SEO sur les indicateurs de référencement naturel Voilà une étude qu'il faudra prendre le temps de lire. Plusieurs raisons à cela et notamment le fait qu'il s'agisse d'une étude menée auprès de référenceurs et de spécialistes du référencement naturel français. Aucun doute sur les excellentes équipes de Moz ou…
  • 10000
    Des tweets sponsorisés plutôt que des publications Facebook sponsorisées Voilà un constat qui ne doit pas faire plaisir chez Facebook. En effet, cette étude va tout à fait à l'encontre des préconisations de Facebook. Suite à la chute vertigineuse du reach soit la visibilité des publications de page auprès des…
Réaliser un doagnostic référencement naturel
Quelques questions ? Contacter Internet Communication

Add a comment