Référencement mobile avec le Bingbot mobile

🕒 Temps de lecture3 minutes

Prendre en compte les usages des Internautes avant tout

Voilà le constat de Bing qui s’intéresse aux comportements des Internautes et déclare ainsi que le positionnement d’un site web doit répondre à cette exigence d’interopérabilité. Trop de contenus sont encore inutilisables à partir d’un mobile alors que les mobinautes sont de plus en plus nombreux. Etude Comscore à l’appui qui montre bien que le nombre d’Internautes utilisant un mobile a nettement dépassé les utilisateurs d’ordinateurs.

Usage du mobile en progression

Pourquoi proposer un site mobile ou un site adapté au mobile

Pour Bing comme pour Google, il s’agit avant tout de la qualité du service. Un moteur de recherche ne peut pas se permettre de renvoyer les Internautes vers des sites web qui ne répondent pas à leurs besoins. Il en va de la qualité du moteur de recherche et de sa réputation.
Bing insiste donc sur les réels problèmes techniques que posent la navigation mobile. Les technologies Flash sont évidemment ici pointées du doigt. Bing évoque les difficultés ou non entre une connexion PC ou Mac et une connexion mobile. Il n’est donc pas possible de ranker des contenus qui ne sont pas adaptés à l’interface de l’utilisateur. Les référenceurs doivent s’adapter ici à cette nouvelle situation.

Les moteurs de recherche auraient pu imaginer un index dédié au web et un autre dédié au web mobile. Les utilisateurs ont tranché, un bon site web doit impérativement pouvoir proposer des contenus quelque soit le support utilisé par l’Internaute.

Interopérabilité des contenus webBing a défini une procédure d’indexation des sites en fonction du mobile

Mir Rosenberg – Principal Program Manager chez Bing nous explique alors comment l’analyse des pages web se fait :

  1. “Nous identifions et classons les pages et sites Web mobiles selon l’indicateur mobile-friendly
  2. Nous analysons les documents Web à partir d’un point de vue mobile en regardant :
    1. la compatibilité du contenu
    2. La lisibilité du contenu
    3. Les fonctions mobiles sur cette page (pour éliminer les “junk”, les 404 du fait du mobile ou les pages en Flash)
  3. Apporter plus d’URL mobile-friendly à la SERP mobiles
  4. Réaliser un classement des pages de résultats sur la base de ce qui précède”

Bing a maintenant mis en place un process dédié au mobile. Le 03/11/2014, Lee Xiong, Program Manager, Bing Crawl Team,  nous proposait de découvrir les mobile-bots de Bing. Le 20/11/2014, Mir Rosenberg nous conseille d’avoir un site adapté au mobile. Comme quoi, l’impératif de la version mobile devient une exigence dès maintenant… Sans oublier de faire un détour par l’espace dédié au webmaster de Bing pour comprendre comment Bing crawl vos pages.

Adapter votre site Internet au mobile

Nous voilà définitivement prévenus. Google insistait depuis plusieurs mois et maintenant Bing confirme l’état de fait. Internet doit impérativement s’adapter aux Internautes et donc aux mobinautes.
Cela ne sert à rien de se précipiter vers le mobile. Analysez déjà quelle est la fréquentation réelle de votre site selon les supports (ordinateur de bureau, tablette et mobile). Et ensuite, accordez-vous un temps de réflexion sur la place du mobile dans votre stratégie car tout cela a un coût… Même si l’on fait des choix intermédiaires avec du responsive à minima.
Alors, vous faites quoi pour le mobile ?

Votre avis nous intéresse !
Réaliser un doagnostic référencement naturel
Quelques questions ? Contacter Internet Communication

Trackbacks

  1. Internet Communication, votre solution de visibilité web ! Les mots clefs du moteur de recherche Bing pour 2014

Add a comment