Réforme de l’orthographe et référencement naturel

Orthographe française

🕒 Temps de lecture5 minutes

Des réformes ou mises à jour même pour l’orthographe

Nous sommes beaucoup plus habitués à la logique de mise à jour de l’algorithme de Google, la suppression d’outils, d’informations voire l’amélioration des services de Google dans le meilleur des cas. Mais là, c’est sur nos métiers de référenceurs que plane le vent de panique.

Notre savoir-faire qui date tout de même de 1998 si on ne s’intéresse qu’à Google, va être remis en cause uniquement sur la simple décision de simplifier la langue française. Et cette merveilleuse idée vient de l’académie française qui a potassé sur le sujet pendant 20 ans. Comme quoi, il existe encore des jobs où le niveau de performance n’est que secondaire dans le travail réalisé…

Donc on oublie les accents circonflexes, les traits d’union et on ajoute quelques simplifications.

Orthographe, mots clefs et optimisation SEO

La simplification de l’orthographe ça veut dire avant tout des nouveaux mots voire des mots mal orthographiés qui par le passé nous permettaient de ranker. Aujourd’hui, la généralisation de certains usages pourrait faire chuter l’exception, la rareté de l’exact match sur nos plus belles ancres !

Avec cette réforme de l’orthographe c’est l’expérience utilisateur qui devient incontournable, voilà le langage naturel qui va détrôner les mots clefs les plus concurrentiels. La fin de la longue traîne est confirmée par l’académie française.

Mais un dernier espoir demeure, c’est la segmentation ou une meilleure prise en compte des personas. En effet, on voit d’ici les réfractaires, les réactionnaires de l’orthographe continuer à écrire comme en 1990… Et ces segments de population ne pourraient-ils pas correspondre à des usages voire des CSP identifiés :

  1. Cadres supérieurs, professions libérales, professions juridiques… = Mots clef ante-réforme
  2. Classes moyennes, métiers de la culture, de l’éducation, du social = Mots clef post-réforme
  3. Prolétaires et niveaux d’études très bas = Fautes d’orthographes variées avec ou sans réforme

A vérifier tout de même…

Liste des mots clés à optimiser post-réforme de l’orthographe

Ce sont 2400 mots qui vont être modifiés par cette nouvelle règle de simplification. On notait déjà que Google observait 25% de nouvelles requêtes chaque jour. On imagine les résultats dans les prochaines années, quand la génération 2015-2016 va sortit de CP.

Pour retrouver le texte de la réforme : Académie Française

Cette mesure concerne en particulier :
– des noms fortement ancrés dans l’usage, formés ou non d’un élément verbal suivi d’un élément nominal, tels que : croquemitaine, portemine, piquenique ou encore : quotepart, terreplein ;
– des noms formés avec les éléments prépositifscontre, entre : on écrira à contrecourant (comme àcontresens), s’entraimer (comme s’entraider) ;
– des mots formés au moyen de préfixes latins : extra,
intra ultra, infra, supra. On écrira extraconjugal (commeextraordinaire) ;
– des mots formés à partir d’onomatopées ousimilaires : blabla, tamtam, etc. ;
– des mots composés d’origine latine ou étrangère,bien implantés dans l’usage et n’ayant pas valeur decitation : cowboy, weekend, statuquo, vademecum ;
– les nombreux mots composés sur thèmes « savants »(en particulier en o-), déjà très souvent écrits sans trait d’union, et dans lesquels on privilégiera à l’avenir lesgraphies du type : autovaccin, cirrocumulus,électroménager, etc.

Les fautes de frappe sont d’origine, on sent bien que leur scribe fatigue… Je vous révèle également le titre du document qui est aussi un petit plaisir : Microsoft Word – Rectifications – rectifications_1990 Publicité camouflée ?

Le moteur de recherche des mots qui peuvent changer d’orthographe : Renouvo

Je vous donne juste l’exemple du W pour faire vite :

  1. wallaby nm, des wallabys, B2
  2. water nm, des waters, B2
  3. wattman nm, des wattmans, A4
  4. weekend nm, des weekends, A4, B2
  5. whisky nm, des whiskys, B2

Et qu’en pensent les internautes des mots clefs ?

Il semblerait que les Internautes sont pour un grand nombre, déjà des pratiquants convaincus de la réforme de l’orthographe. La preuve en image sur la base de la complétion des recherches Google :

Le week-end est déjà adopté

Orthographe et mots clefs

Maîtresse fait l’unanimité dans sa polysémie :

mots clefs sans accents

Coût a beaucoup perdu de sa valeur sans chapeau :

Accent ou sans accentA Paris déjà on disait déjà Ognon :

Ognonsansi

Entre nous, tant que nous pouvons garder notre accent toulousain, la réforme, on s’y fera. On a réussi à affronter toutes les fautes d’orthographes possibles, les erreurs de saisie sur mobile, les sms… Alors quelques accents et traits d’unions, cela ne fera que relancer le business. Tant pis pour les noms de domaine avec accent, ils devraient disparaître sous peu, non ?

D’ailleurs, si vous optimisez sur des expressions à accents ou tirets, nous pouvons vous aider ! 😉

Votre avis nous intéresse !

☕    Articles pouvant également vous intéresser    ☕

  • 10000
    Quels sont les mots clefs à utiliser pour la recherche Google ? Il nous est proposé via le Blog officiel toute une série de supports plus graphiques les uns que les autres, enfin presque. L'idée est avant tout de revisiter 2015 sous l'angle des événements marquants et non sous l'angle…
  • 10000
    Comprendre les mots clés de vos clients La base de la segmentation pour le référencement naturel se fait au niveau du registre du discours, à savoir les mots clefs utilisés. A partir de l'analyse des mots clés, on peut identifier nos cibles et mieux comprendre leurs besoins pour y répondre.…
Réaliser un doagnostic référencement naturel
Quelques questions ? Contacter Internet Communication

Add a comment