Adblock, état des lieux en France et fin de la publicité ?

Fin de la publicité

Pourquoi continuer à faire de la publicité ?

Voilà une question que nous nous étions déjà posé sur le simple fait que les publicités n’étaient pas vues. Et à l’époque, on ne parlait que de bugs des régies, de stratégies de contournement des Internautes et tout cela sans l’intervention d’un logiciel protecteur du confort de surf…

Aujourd’hui, 33% des français utiliseraient un Ad-bloqueur !

Qui bloque les publicités ?

On pourrait assez facilement dire tout le monde et surtout, sur tous les supports : ordinateur, ordinateur portable, tablette, smartphone…

Le phénomène ne serait pas si nouveau du côté utilisateur. Par contre, les annonceurs viennent seulement de le découvrir. Et pourtant, la motivation est simple, pouvoir échapper à la pression publicitaire…
ce qui ne fait pas des Internautes des prisonniers des Ad-bloqueurs car ils sont capables de les désactiver en fonction des besoins…

L’Internaute n’est pas publiphobe

A ce niveau de l’enquête on ne comprend plus rien. Pourquoi aimer la publicité que l’on bloque. On pourrait certainement suggérer que les Internautes qui bloquent apprécient la publicité que l’on ne voit plus. C’est comme passer de TF1 à Arte…

Il aimerait même la pub et serait prêt à supprimer son Ad-block. A condition que la pub ne soit plus de la publicité : pas de contenu intrusif, non souhaité et envahissant…

#YaQueDansLesPubs

Mais avec un tel hashtag, on comprend…

L’enquête IAB et Ipsos sur les bloqueurs

Enregistrer

Enregistrer

Add a comment