Et si le knowledge-graph devenait un atout du référencement naturel

Qu’est-ce que le Knowledge-graph ?

Encore une boite de Google… Non une entreprise dédiée à couvrir les besoins du futur mais un boite de réponse à mi-chemin entre le référencement naturel d’hier et les Google glass ou moteurs de recherche vocaux ou assistants personnels de demain.

Résultats Google dans le Knowledge-graph

Le Knowledge-graph, on en a tous un

En théorie, chaque entreprise ayant une adresse physique peut prétendre à un Knowledge-graph notamment sur une requête exacte. Sur un mot clef, cela devient plus difficile mais possible.
Cette boite de Google reprend les informations importantes sur votre entreprise voire ses derniers posts, partages sur Google+ ou son blog.

Fiche d'identité sur Google

Test découvert par Search engine land

Le Knowledge-graph proposerait des liens

Après la fonction informationnel du Knowledge-graph, Google tente d’utiliser cette boite d’infos pour permettre à l’Internaute d’accéder à une page web. Jusqu’à présent, seuls les résultats des Serps permettaient d’accéder à un site. Avec ce test, Google proposerait une nouvelle façon de générer du trafic, principalement sur la notoriété et vers la page d’accueil. Mais voilà un nouvel enjeu d’acquisition de trafic, extrêmement mis en valeur et bénéficiant de tous les facteurs de réassurance… Ce n’est plus la position 1 ou être premier sur Google, c’est être au delà des Serps…

Comment avoir un Knowledge-graph ?

Si l’information découverte par SearchEngineLand est évidemment à prendre en compte pour anticiper les mises à jour de Google. Il faut désormais se concentrer sur l’optimisation de cette boite d’infos. De la page Google+ aux données structurées en passant par les application/ld+json, il faut faciliter le travail des robots de Google.
Le référencement naturel reste plus que jamais une bonne optimisation du code, du crawl des robots et du contenu. Une page moribonde sur Google+ n’aura certainement pas l’effet escompté…

Add a comment