Un moteur de recherche respectueux des Internautes

Un moteur de rechercheDuck Duck Go contre le syndrome des écoutes présidentielles

Vous avez une vie très active, vous partagez plein de secrets et vous avez donc peur des écoutes… Duck Duck Go est votre solution. Voilà un moteur de recherche qui ne collectera pas de données personnelles et qui vous épargnera le re-ciblage publicitaire.

Google dépendance : difficile de changer ses habitudes

Le danger avec Google, c’est qu’il nous a conditionné. On ne sait plus utiliser un moteur de recherche qui présente les résultats de manière différente. Sans parler de la personnalisation des résultats qui fait qu’il n’existe pas un moteur de recherche Google mais autant de moteurs de recherches Google qu’il y a d’utilisateurs.

Et pourtant la prise de conscience fait son chemin

Il est vrai que le scandale de la surveillance des présidents, des populations aux Etats-Unis notamment, a fait que les dernières révélations de Wikileaks n’a pas généré de scandale. Hormis en France…
Ce qui est intéressant, c’est beaucoup plus les usages des Internautes. Les annonceurs se sont scandalisés de l’engouement pour les Ad-Blocks, ces bloqueurs de publicité. D’autres sont allés encore plus loin en quittant Google !

Progression du nouveau moteur de rechercheDuck Duck Go, un moteur de recherche à découvrir

Il ne s’agit pas d’un nouveau moteur de recherche, Duck duck Go a en effet été créé en 2008. Il est au coeur des projets du libre et affirme le respect des utilisateurs en ne collectant pas d’information :

  1. Adresse IP
  2. Signature numérique
  3. Signature du navigateur

Un seul regret, Duck Duck Go pour se financer propose des résultats publicitaires. Tant que les options de retargeting ne sont pas proposés ou de ciblage socio-démographique, on peut espérer que ce moteur puisse continuer selon sa philosophie.

Et pour être premier sur Duck Duck Go, ça se passe comment ? Alors si on peut en plus imaginer un référencement naturel propre, sans spammeur…

Alors, envie d’essayer !

 

Add a comment