La qualité du e-commerce c'est la livraison<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Les fondamentaux du e-commerce

Si l’on prend un peu de temps pour consulter la presse spécialisée, les consultants blogueurs, les agences; la difficulté principale du e-commerce est multiple… En effet, pour chacun, elle relèvera d’abord :

  • ✗ De la grande difficulté à créer un site marchand, Open source, Saas…
  • ✗ De la qualité des images et de l’usage de la 3D
  • ✗ Du positionnement prix
  • ✗ De la visibilité sur les comparateurs et places de marché
  • ✗ Du tunnel de conversion

Mais tout le monde semble oublier qu’être e-commerçant c’est avant tout être un bon marchand. Et le savoir faire du commerçant avant tout est :

Savoir acheter pour bien vendre !

Le e-commerce est un commerce comme un autre ou pas…

Et de fait, quand on commence à aborder les éventuelles spécificités du e-commerce par rapport au commerce click and mortar, on note quelques spécificités liées au web mais pas seulement.
Le e-commerçant devra gérer une équipe de sous-traitants ou des compétences en interne pour :

  • ✗ La création de sa boutique
  • ✗ La visibilité des produits : SEO, SEA
  • ✗ Le graphisme : bannières, catalogue produit…
  • ✗ Le stockage
  • ✗ La livraison

Loin de nous l’idée d’expliquer le e-commerce ici en quelques articles. D’ailleurs, une réalité cruelle nous rappelle de ne pas le faire.

En effet, il est courant de voir d’anciens marchands qui sont devenus des consultants reconnus du e-commerce par contre, des consultants ou professionnels du web devenus des marchands reconnus, c’est beaucoup plus rare…

Et si le e-commerce c’était surtout une question de livraison

Cette question même si elle ne passionne pas nos échanges dans la profession, il est à noter qu’elle occupe beaucoup l’esprit des grandes entreprises du web ou pas et fait l’objet de quelques innovations.

Livraison le jour mêmeLe problème de la satisfaction client ce sont les délais de livraison

Et là, nous avons déjà la réponse qu’il faut pour faire la différence. La livraison le même jour, soit le jour de la commande avec Toktoktok ou Colis web.
Et sinon, vous avez aussi Abricolis qui propose des espaces de retrait de colis ouverts 7/7j et 24/24H sous la forme de grandes boîtes aux lettres dans des lieux publics. Une sorte de distributeur automatique de colis.
Mais il y a aussi la livraison dans le coffre de votre voiture comme le propose désormais Volvo.

Et si les drones étaient la réponse à tous nos problèmes

Et de ce côté là, on multiplie les annonces chez les géants du web. Amazon avait commencé en annonçant un programme de livraison par drone opérationnel d’ici 4 ou 5 ans (annonce faite fin 2013). Mais Google a surenchérit avec une phase de tests positive en Australie cet été. Et tout le monde a été doublé par des professionnels de la livraison : DHL avec son expérience en Allemagne.

Du côté des drones, on en est où ?

On notera tout de même que chez eBay, on considère que la livraison par drone est tout à fait fantaisiste ! Et là, on ne peut pas vraiment les contredire dans l’immédiat… Car en dehors des zones désertiques ou rurales, les risques sont trop importants. Par contre, si on imagine des plate-formes logistiques avec piste d’atterrissage pour drone, c’est différent. Donc, le dernier kilomètre sera encore assuré par des livreurs humains. Pour l’instant…
D’ailleurs, il semblerait que la livraison de pizzas par drone soit déjà proposée…
En Russie en tout cas. A suivre !

Google marchands de confiance, inscrivez-vous maintenant !<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Marchands de confiance, le label e-commerce de Google

Google Marchands de confiance est un service qui doit rassurer les clients lors de leurs achats en ligne. Il repose sur la labellisation des sites e-commerce par les équipe de Google. Labellisation qui permet ensuite de bénéficier du badge marchand de confiance à l’image de Maison du monde, Tati, Macway comme le souligne Google dans son blog Inside Adwords.

Les marchands de confiance de GoogleUn badge pour toutes les boutiques en ligne

Le premier changement important à noter est que la labellisation Google n’est plus en phase de test. Ainsi, tous les marchands peuvent prétendre au label e-commerce de Google. Les premières boutiques françaises avaient bénéficié des tests à la fin de l’année 2013. Depuis septembre, toutes les boutiques en ligne peuvent le faire.

Comment devenir marchand de confiance ?

Longtemps, nous avions pu constater la proposition de Google de devenir marchand de confiance via l’interface de Merchant center ou d’Adwords. Maintenant, via le même formulaire, vous pouvez proposer votre boutique.
L’inscription d’une boutique sur Marchands de confiance se fait en trois étapes :

  1. Créer le compte et confirmer l’éligibilité au programme : réaliser plus de 200 commandes par mois, ne pas vendre des produits soumis à réglementation (tabac, armes), avoir un service de SAV, respecter les délais de livraison…
  2. Intégrer le code de suivi ainsi que le badge marchand de confiance. Retrouvez toutes les précisions de Google sur ce point.
  3. Période de qualification : Google va collecter des informations sur vos transactions, les contacts sur votre site et sur le web afin de s’assurer que vous respectez bien les conditions requises…

Au cours de cette période, nous collectons et examinons des données provenant de différentes sources afin d’évaluer votre éligibilité au programme. Une fois qu’un client a effectué un achat sur votre site, il peut demander à recevoir une enquête de satisfaction Google Marchands de confiance relative à son expérience sur votre site.

Quels sont les avantages du programme Google pour les marchands ?

Avant tout, il s’agit de rassurer les Internautes et faire d’Internet un monde libre où on peut acheter en toute confiance… Est-ce que pour autant les consommateurs en ligne iront voir le petit badge de Google :

  • Le badge de Google confiance est-il vu par les Internautes ?
  • Que signifie ce badge aux yeux des Internautes ?

La garantie Google sur un site marchand c’est aussi la sécurité d’être remboursé jusqu’à 100€ si jamais le client n’est pas satisfait du marchand. A condition d’avoir activé cette option lors de l’achat…
Programme google pour le e-commerce

Google marchand de confiance, un nouveau programme d’évaluation e-commerce

Du côté du marchand, c’est la possibilité d’associer son compte Marchand de confiance aux campagnes Adwords et Google shopping afin de faire apparaître les notes et évaluations des clients dans les annonces.

Google marchand de confiance, le programme à 100€

Si Google ne remplacera pas les assureurs du web avec un tel programme, il devra se faire une place parmi les offres d’évaluation. Sur le marché de l’évaluation des sites e-commerce et de l’évaluation en ligne, on ne semblait pas manquer d’acteurs. Des acteurs qui d’ailleurs semblent avoir réussi à persuader les Internautes et les marchands comme Fia-Net par exemple. Est-ce que les acheteurs en ligne se laisseront séduire par Google et accepteront de lui donner encore un peu plus d’informations, c’est à vérifier. Mais encore une fois, on ne voit pas ce qui pourrait arrêter Google… A suivre.
 

La délégation e-commerce, une bonne idée<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Le magasin physique incontournable sur le webSe lancer dans le e-commerce sans oublier son métier de commerçant

Nous touchons ici une véritable problématique connue pour tous les marchands qui se sont lancés un jour dans le e-commerce. A savoir devenir webmaster, référenceur, community manager, traffic manager… pour s’assurer avant tout de bien gérer sa boutique en ligne
A ça plusieurs hypothèses qui justifient le comportement de ces nouveaux marchands.

L’écosystème du e-commerce reste opaque

Avant tout les zones d’ombres d’Internet qui créent évidemment des craintes. Ces zones d’ombre sont bien évidemment entretenues par les professionnels du secteur : tout le pouvoir aux sachants !
Mais les temps ont changé et les espaces de partage d’expériences permettent d’apprendre tout seul. Ce qui constitue évidemment un risque important également.
Créer sa boutique en ligne et développer les ventes se situent à la croisée de plusieurs chemins et donc de multiples savoir-faire sont à mobiliser… Mais de nombreux marchands y parviennent en multipliant les efforts. Ce qui est louable sur une phase de création mais périlleux pour le projet de boutique…

Le mythe d’un succès démarré au fond du garage

Un projet presque gratuit, juste de la matière grise bien entretenue et mise à profit dans un environnement totalement dématérialisé. Sauf que pour envoyer 1 milliard de paquets comme Amazon, il va falloir penser logistique… On parle souvent des échecs par manque de clients mais le contraire est tout aussi dangereux…

Lancer sa boutique en ligne sans boutique

La perfection du e-commerce conduit de nombreux marchands à limiter les investissements sur la phase de création. Ce qui les amène à pouvoir vendre avant d’avoir une boutique et même à bénéficier d’une clientèle qui n’est pas la leur… Bienvenue dans le monde merveilleux des places de marché.
Solution idéale pour tester un nouveau produit, un nouveau canal de vente mais qui a un coût. Le retour vers l’ouverture d’une boutique se justifie de lui même dans une stratégie d’acquisition/fidélisation de clients.

Pour se lancer dans le eCommerceProposer en ligne les produits vendus en magasin

La renaissance vient de l’incontournable drive… La grande distribution est maintenant bien en scène. Il faut faire avec… Le retour du click ans mortar que l’on a dit mille fois morts se fait par le supermarché. En effet, l’avantage des boutiques physiques est d’avoir des clients et de simplement leur proposer des services en plus via le e-commerce. De plus, ils apportent une réponse sérieuse à la problématique de la livraison.

Comment se lancer dans le commerce en ligne

Si la délégation e-commerce n’a pas rencontré le succès attendu cela tient autant au manque de maturité du e-commerce qui a mis du temps à s’installer en tant que secteur économique avec des acteurs reconnus.

Pourtant la délégation e-commerce représente des avantages indéniables

  • – Se concentrer sur son métier et gagner ainsi du temps sur le lancement de projet de boutique en ligne
  • – Définir une relation contractuelle pouvant fonctionner sur plusieurs modèles économiques, du paiement au résultat aux abonnements
  • – Se lancer dans le e-commerce en minimisant les risques
  • – Mettre en place une équipe de travail pérenne

Pour tenter l’expérience de la délégation e-commerce

Internet Communication propose d’accompagner des commerçants vers la vente en ligne via une délégation de gestion de boutique en ligne. Internet Communication apporte l’expertise du marché, des stratégies de vente en ligne, la création de la boutique et la gestion des campagnes de visibilité. Au marchand d’apporter les produits et la logistique.
Pour en savoir plus, contactez-nous :Contacter Internet Communication

BabyCity Suisse, le spécialiste du siège auto en ligne<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

BabyCity.ch la boutique en ligneBabyCity.Ch est la boutique en ligne à découvrir pour 3 raisons

Spécialiste du siège auto

BabyCity est avant tout un vrai spécialiste du siège auto, non pour seulement vous trouvez les meilleurs prix du marché mais surtout pour son expérience en termes de sécurité et confort pour les enfants. Tous les sièges respectent les normes européennes et le TCS (Touring Club Suisse).
A cela, l’équipe de BabyCity s’est permise d’ajouter des éléments de confort souvent négligés par les fabricants comme l’épaisseur des mousses.

Des promotions adaptées aux clients

BabyCity proose chaque semaine différentes promotions, des ventes flash et des promotions sur le catalogue. En effet, BabyCity permet à chaque client de profiter du meilleur moment pour faire ses achats et ce, à partir des articles du catalogue et non uniquement sur les fins de stocks comme chez d’autres marchands en ligne…
De plus, unique en Suisse, BabyCity est le seul à proposer le 1+1=3
Deux sièges auto achetés et le troisième est gratuit. Pratique pour assurer à toute la famille de faire voyager les enfants dans de bonnes conditions de sécurité !

BabyCity est la boutique de puériculture pour la Suisse

BabyCity offre un catalogue présentant des sièges auto, des poussettes, un espace repas, bain et nuit. BabyCity réunit les plus grandes marques du secteur : Ferrari, Fisher Price, Nania et le meilleur rapport qualité prix. Car la question des clients suisses est bien celle-ci : acheter dans les pays voisins dits moins chers ou acheter en Suisse ? Ne cherchez plus, BabyCity.Ch vous apporte la réponse.
Pour les touristes ou pour les expatriés, BabyCity Suisse propose la location de sièges auto en ligne. Vous commandez sur le site, le siège vous est livré à l’adresse de votre choix et le retour se fait également par la poste. Inutile d’emporter le siège auto dans le train ou dans l’avion.

Le plus de www.BabyCity.ch

L’équipe de BabyCity a créé le seul module en ligne qui permet de choisir le siège auto adapté à son enfant. En fonction de la taille, le poids, la hauteur de l’appui tête… tous les indicateurs de sécurité indispensable, vous trouverez le siège qui répond parfaitement aux besoins de sécurité et de confort de votre enfant.
BabyCity.ch la boutique à découvrir ! En plus, c’est un client Internet Communication…