Patrouille SEO
Payer des blogueurs pour écrire des articles avec des liens ?<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (1)</span></span>

Google: payer les blogueurs pour écrire des articles avec des backlinks Dofollow est contraire à nos directives

Les questions réponses sur le référencement naturel avec Google

On pourrait presque dire que depuis la création du moteur de recherche Google, cette question est régulièrement reposée avec une certaine constante dans les équipes de Google et certains rebondissements du côté des référenceurs. En effet, les agences SEO et les référenceurs ont régulièrement une nouvelle compréhension de cet interdit originel. Mais ce qui ne veut pas dire une acceptation…

Pourquoi faire des liens pour le référencement naturel ?

Dans les techniques SEO, on va retrouver différentes écoles :

  1. Les référenceurs légalistes, respectant scrupuleusement les consignes de Google (Guidelines)
  2. Les référenceurs jouant avec l’algorithme, recherchant les failles pour en abuser
  3. Les référenceurs passionnés de sémantique, s’appuyant sur ce qui nourrit l’algorithme

Depuis l’origine du référencement naturel, nous nous battons pour comprendre et explorer le fonctionnement du moteur de recherche. On a longtemps cherché à lister les indicateurs de pertinence du moteur de recherche en retenant plus ou moins dans l’ordre :

  1. La qualité technique du site
  2. La qualité des textes
  3. Les liens

Les backlinks sont depuis toujours le point faible de Google mais aussi des autres moteurs de recherche. Ils sont à la base de l’Internet, du HTTP, et donc du principe même de ce qui fait le web. Alors, comment imaginer évaluer un site web sans prendre en compte son positionnement dans le maillage de la toile Internet. Certains moteurs de recherche ont cherché à ne pas prendre en compte les liens pour élaborer leur propre moteur de recherche comme Yandex. Mais pour mieux abandonner ensuite cette perspective… Google a multiplié les mises à jour de son algorithme pour dévaluer les liens, interdire certains liens et dévaluer la grande majorité des liens en inventant l’attribut “Nofollow”.

Créer des liens propres et naturels

Selon Google créer des liens serait possible si ces liens sont acquis naturellement, spontanément. A l’heure où l’Internet a été transformé en immense supermarché, où tout se vend et même/surtout vos données personnelles; comment imaginer que la spontanéité et la gratuité puisse encore avoir cours ?

Ou alors, les liens doivent être marqués en “No follow” ou “Sponsored”. Ainsi, vous informez les robots de Google qui savent pourtant tout, parait-il, que vos liens ne doivent pas servir au classement, à l’évaluation de votre site mais uniquement à proposer aux lecteurs de nouveaux sites à découvrir. De manière très claire, on aurait dû imaginer un tag sur les liens qui différencient le trafic robot du trafic humain ! Mais là aussi, c’est un autre interdit de Google, proposer des expériences différentes entre les robots et les humains…
De manière étonnante, Google interdit l’achat de liens comme une loi pour l’Internet alors qu’il ne s’agit que des règles d’usage de son moteur de recherche. Avec sa position dominante, il oblige ainsi tout l’Internet à suivre ses règles. Ce que nous faisons plus ou moins sérieusement…

Rappel des Googlers et John Muller :

J’ai donc l’impression que cette question est un peu pointue. Et je suppose que la réponse rapide et facile est : Oui, si vous payez des gens pour créer du contenu avec des liens, alors vous payez des gens pour ces liens. Et si vous payez pour des liens, cela irait à l’encontre de nos consignes aux webmasters. Voilà donc une réponse simple.

Comment acquérir des liens dans ce contexte ?

De manière évidente, l’algorithme si puissant de Google semble incapable d’identifier des liens achetés des liens naturels. D’où les multiples avertissements de Google au fil des années….
Google sait ce que vous faites surtout quand  vous vous laissez aller à utiliser des spots utilisés par tous voire des plateformes d’achat de liens connus et reconnus par la planète SEO et par les Googlers…

Il ne faut pas oublier le prix aberrant des liens sur ce marché, sur la base d’indicateurs totalement farfelus comme le “trust flow” et “citation flow”… Ce qui devrait être une mise en garde suffisante !

La seule solution reste la mise en relation directe avec des liens pertinents. Il existe encore de nombreuses opportunités. Nous pouvons vous partager nos spots, blogs gérés et créés pour les humains…

Des liens dés-optimisés pour faire plaisir à Google<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Peur des liens optimisés

Si vous ne savez plus quelle ancre choisir, mots clefs concurrentiels ou non, par peur des sanctions de Google. Vous imaginez que votre pire ennemi est bien Panda, évidemment la mise à jour algorithmique et non l’animal… Vous ne voulez plus faire de liens et vous craignez les liens qui sont faits naturellement vers votre site. Vous voilà en pleine dépression pré-estivale !
Heureusement, il y a une application pour ça…

L’application SEO inutile de l’été

Pour celles et ceux qui se disent que quelques liens, ça ne fait jamais de mal. Surtout, si on oublie d’optimiser les ancres, nous avons trouvé pour vous l’application qui mêle liens, ancre et hasard.
Mais comment est-ce possible ?

Créer des liens sur LinkMoji

Nous l’avons déjà dit, Google ne prend plus en compte les emojis dans les titres. Par contre, libre à vous de lancer des campagnes de linking via des emojis. La seule question est de savoir si les robots de Google seront capables de comprendre le message qui est laissé au niveau de la pertinence sémantique graphique 😉

Comment créer une campagne de linking ?

La page d’accueil nous met tout de suite dans l’ambiance. Alors pour comprendre toute la pertinence de ce nouveau service, rien de tel qu’un exemple.
Linking via des emojis
Imaginons devoir faire un lien vers la page du guide Google pour le référencement naturel que chaque référenceur doit connaître sur le bout des doigts.
Guide Google pour le SEO
L’url étant la suivante : http://static.googleusercontent.com/media/www.google.fr/fr/fr/intl/fr/webmasters/docs/search-engine-optimization-starter-guide-fr.pdf

Premier essai d’ancrage emoji

Linkmoji la transforme donc ainsi : http://🐟🍖🎺🍠🐮🎈🎉🎸.🍕💩.ws
Evidemment si vous n’êtes pas persuadés par ce premier exemple, vous pouvez retenter votre chance.

Second essai de lien emoji

http://🔥🍒🐮🎪🍝🏉👍😁.🍕💩.ws
On ne se posera pas la question de la constante de certains emojis dans l’url, notamment juste avant le .ws
Pour éviter tous les risques, on mettra les liens en Nofollow 😉
Allez, bonnes vacances et bon linking !

Source : Blog du Modérateur