Welcome to Blog

Création de site Internet pour de nouveaux services dans les petites entreprises<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (1)</span></span>

Face au COVID, pensez à mettre en place un service Internet !

Avoir un site web, une boutique en ligne, c’est avant tout garantir l’accès à vos services, vos produits de manière asynchrone.

Les Internautes visitent votre site quand ils sont disponibles.

Et à vous ensuite, de répondre à leurs demandes sur vos heures d’ouverture.

Pourquoi créer un site Internet ?

Un site Internet c’est la garantie d’être vu, de recruter de nouveaux clients et générer des commandes. Face à la situation sanitaire, cela reste la meilleure solution pour protéger vos clients, vos salariés et maintenir l’activité.

Un site web, c’est un travail simple à organiser en complément de l’activité de boutique. Et surtout, les solutions techniques actuelles permettent de créer des sites rapidement et à des prix très abordables en fonction de vos besoins.

De plus, chaque solution est évolutive. Commencez par un site vitrine et proposez la vente, la livraison quand vous êtes prêts !
Il est important d’avoir un site qui réponde à vos besoins, qui vous fasse gagner du temps. Oubliez les solutions gratuites comme Wix ou les sites sur abonnement comme Orange. Soyez propriétaires de votre site et intégrez le site dans vous outils professionnels, il sera revendu avec votre entreprise !

Internet communication vous accompagne dans vos projets. N’hésitez pas à choisir une agence digitale proche de chez vous.

internet pour vos clients
Préparez le futur avec des solutions web adaptées à l’après confinement<span class="rmp-archive-results-widget "><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star rmp-icon--full-highlight"></i> <span>5 (1)</span></span>

L’expérience du confinement aura confirmé à marche forcée l’impératif de proposer des solutions Internet pour tous vos clients. Et l’étude de l’usage des Internautes nous aura aussi montré qu’il n’est pas nécessaire de partir sur des projets très couteux pour répondre aux besoins. Quels sont les besoins des Internautes et des entreprises en ligne aujourd’hui ?

Maintenir l’activité dans toutes les conditions

Nous ne l’aurions pas imaginé il y a encore 6 mois mais l’activité d’une entreprise peut être bloquée pour des raisons extérieures. Et seul Internet peut encore maintenir le lien. Ainsi la création d’un site web pour chaque entreprise est vraiment le point de départ. Vous pouvez parer à ce manque avec des solutions gratuites ou les médias sociaux, mais vous dépendrez toujours de ces platedformes en termes de coût, de personnalisation mais aussi de sécurité des données.

La solution pour créer un site web

Créer son site n’est pas gratuit mais reste très abordable aujourd’hui du fait de la simplification des outils. Créer un site sous WordPress (logiciel open source et donc non payant), avec un hébergement de base OVH (nom de domaine + hébergement à moins de 30€) peut faire l’affaire. Comptez un à deux jours de développement pour avoir un site qui vous ressemble.

Répondre aux besoins des clients

Selon votre activité, vous n’avez pas forcément besoin d’un site e-commerce, boutique en ligne avec toutes les options de paiement en ligne et de livraison. Beaucoup de commerces physiques ont eu pour nécessité de gérer avant tout des réservations en ligne ou pré-commandes et un planning de livraison ou de drive. Pour cela une simple boutique catalogue, sans paiement en ligne ou livraison, peut faire l’affaire.

La solution e-commerce de base

Prestashop ou Woocommerce, en mode catalogue avec un simple calendrier pour définir les plages horaires de retrait de marchandise ou de drive.

Se lancer dans le e-commerce

Créer une vraie boutique pour vendre dans toute la France et même au delà. Ce sont des projets réalisables avec un investissement mesuré. La plus grande difficulté aujourd’hui est de faire un site qui soit visible. Réaliser une boutique en ligne, avec Prestashop ou Woocommerce, cela reste simple. Par contre, faire en sorte que votre site soit accepté par les différents moteurs de recherche, que l’on puisse le voir, c’est là que doit se concentrer votre attention : comment se différencier de l’existant ? comment intéresser les internautes ?

La solution de visibilité pour un nouveau projet

La meilleure stratégie pour le lancement de votre site sera certainement une stratégie cross-canal : des achats publicitaires de base pour accompagner le lancement, un peu d’emailing si vous avez les mails de vos clients, un peu de médias sociaux et surtout du référencement naturel pour pérenniser vos projets et ne pas dépendre des formats publicitaires. Conserver une partie de votre budget pour la visibilité et ne dépensez pas tout dans le graphisme de votre boutique. La plus belle boutique au fond d’une impasse ne satisfait que votre graphiste, pensez à la rentabilité dès le début.

Révolution numérique

Cela fait des années que l’on en parle, il s’agissait du Web 2.0 voire 3.0, du mobile, de l’IA, etc. En fait, ce sera une révolution numérique du fait des nouveaux usages liés à un simple virus. Depuis les débuts de l’Internet, ce sont toujours les utilisateurs, les internautes qui en ont porté les grands changements. C’est un point important dans nos façons de travailler hier comme aujourd’hui.

Agence web comme un garagiste de quartier
Internet Communication pendant le confinement<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Entre la communication du Gouvernement sur les difficultés des entreprises et la réalité de notre quotidien, il y a à dire et préciser de nombreux points. Alors, on ne va pas vous présenter nos services, nos compétences et nos meilleurs clients, la promo en période de COVID ça passe pas chez nous. Et on pourrait même dire que la promo et l’autp-promo ça ne passe jamais…

Confinement et passage forcé au numérique

Le travail chez Internet communication s’est intensifié quelque peu depuis l’apparition de l’épidémie. Nous ne sommes pas en train de palier aux difficultés des Amazon et Cdiscount, Fnac, etc. Mais non, notre job reste le même, travailler avec les entreprises proches de chez nous, nos clients.

Outils numériques pour les écoles

Sans vouloir critiquer les outils du Ministère de l’Education nationale, il y a eu surtout du retard à l’allumage mais aujourd’hui, ils semble avoir relevé le défi. Les ENT fonctionnent bien, le CNED fait son job mais malheureusement, les élèves de primaire n’ont pas vraiment de solutions adaptées. Il y a toujours la solution d’offrir inconsciemment les données sur les enfants aux GAFAM ou alors de passer par des outils dédiés. C’est ce que nous faisons avec des écoles pour lesquelles nous avons construit les sites par le passé. Nous ajoutons ainsi selon leurs besoins des espaces de travail internes, invisibles aux utilisateurs non identifiés sous la forme de forum, exerciseur, bibliothèque et classe virtuelle. Pas besoin de mail ou autre, chaque élève a son propre compte et seulement les parents sont alertés des prochains RDV en ligne via leur mail ou sms.

Communication numérique pour les mairies

Toujours de manière très pragmatique, nous avons réalisé des sites faits pour les utilisateurs. Pas d’usine à gaz qui brille de partout mais des sites faciles à gérer et répondant aux besoins et restant très évolutifs. Ainsi, en période de confinement, ces sites permettent d’informer simplement la population, de créer des interactions et d’informer sur les opportunités pour les producteurs locaux.

Un site Internet dimensionné et fait pour la population locale.

Création de site e-commerce et solution de livraison

Pas de miracle en 3 semaines de confinement, on ne peut pas réussir à créer un site, le référencer et générer des ventes. Par contre, on peut facilement mettre en place les services utiles pour de nombreux magasins physiques comme des solutions de livraison avec inscription en ligne, permettre de vendre des paniers de confinement, des lots pour aussi proposer des solutions raisonnées. Il n’est pas possible d’exposer les livreurs plus qu’il n’est utile.

Internet communication, une agence web toujours proche de vos besoins

Ainsi, sans prétention aucune, nous essayons d’apporter des solutions web à toutes les entreprises, organisations selon les besoins et l’urgence de l’actualité. Et n’oubliez pas que de nombreuses solutions sont gratuites techniquement mais prennent seulement du temps à paramétrer comme nous l’évoquions dans nos précédents billets.

Pour nous le COVID n’est pas un segment de marché ou une piste de développement mais seulement une urgence. L’Internet peut encore être un magnifique outil bien plus utile que de diffuser du streaming pour adultes ou des infox.

Donc, si vous avez besoin de réfléchir à des projets ou de répondre à une urgence, nous pouvons essayer de vous aider. Mais surtout, n’oubliez pas que dans ce contextre, l’urgence ne justifie pas tout. Ne donnez pas les infos sur vos utilisateurs, il existe d’autres solutions; ne partagez pas vos marges avec Amazon ou autre, on peut vivre de circuits cours grâce à Internet; ne vous laissez pas emmener dans des projets surdimensionnés avec des tours de babel packagées par les agences de com; le besoin reste souvent simple et se doit d’être évolutif.

Bon courage à vous et restez loin des COVidiots en tout genre !

Période de confinement, faites découvrir vos services localement<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Coronavirus, pour continuer à produire et à vendre à vos clients

Nous avions évoqué de créer vos supports pour toujours être en contact avec vos clients, en utilisant les services de Google. Nous pouvons continuer dans ce sens avec ici un site dédié à la mise en relation de proximité pour les producteurs.

Je me fais livrer les produits d’ici

Sur le site Je me fais livrer les produits d’ici, solidarite-occitanie-alimentation.fr créé par la Région occitanie, les producteurs peuvent créer leur fiche d’entreprise en renseignant les produits vendus et les conditions de livraison. Aux informations pratiques de vente, sont ajoutées toutes les infos concernant la mise en relation, la géolocalisation, etc.

Circuits courts et épidémie

Ce site à un avantage important, non seulement il privilégie les circuits courts mais aussi la livraison pour respecter le confinement. Chaque producteur peut ajouter son entreprise en renseignant de manière précise son activité et conditions de vente.

On notera que certains producteurs n’ont pas vraiment compris le principe et invitent les consommateurs à venir dans leur ferme…

Choisir un site visible pour être visible

Pour rester dans le domaine des stratégies web, bénéficier d’une large visibilité sur un site important est évidemment plus facile. On retrouve ici le principe des places de marché ou market place. Entre nous, pour votre SEO, cela pourrait aussi avoir une petite importance…

Dans l’immédiat, l’idée est surtout de trouver des clients en proximité et d’aider de manière plus durable à entretenir des logiques de commerce de proximité pour couper avec les mauvaises habitudes de la grande distribution et des Amazon et consors.

Créer un site web pour le SEO
Mon site Internet est en ligne ! Et maintenant ?<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

De nombreux clients sont souvent contents de nous montrer leur dernier site ou la refonte de leur site voire même des ex-clients ou simples prospects. Il est vrai que notre métier reste avant tout le SEO, donc travailler avec les agences de communication est assez pratique pour nous. Mais ce temps de courtoisie vire souvent à un constat de sinistre…

Première étape : le cahier des charges

Faire un site web c’est une aventure fatigante et qui semble ne jamais aboutir. Pour limiter le travail de toutes et tous, un simple cahier des charges sur les fonctionnalités du site est souvent la meilleure solution. Et si à ce cahier des charges on peut ajouter le planning de rédaction des contenus voire les contraintes SEO, on obtiendra un vrai site Internet.

Ne pas passer à côté de son projet avec un site Internet non adapté

Le risque dans la création de site est toujours le même : avoir la plus belle boutique du monde au fond d’une impasse ! En effet, faire un site qui ne soit pas compréhensible aux yeux de Google c’est un risque que peu de projets peuvent se permettre. Rappelons tout de même que le budget SEO n’a jamais été aussi important dans tous les projets web. Pourquoi tout miser sur la publicité quand 40% des français utilisent des Ad blocks ? Pourquoi miser sur les médias sociaux quand les internautes commencent à les quitter ?

Livraison du site Internet, les contrôles de survie pour un site Google friendly

On devrait obliger tous les webmasters à lire les petits guides faits par Google sur les indicateurs indispensables au SEO. Dans le cas contraire et si vous avez des doutes, on ne peut imaginer un site sans avoir créer la Search console afin d’avoir un vrai retour qualité sur la compréhension de votre site par les robots de Google. Et on ajoutera à cela évidemment Google analytics pour comprendre le comportement des Internautes.

Liste des 10 indicateurs SEO à contrôler :

  1. Robots.txt à la racine du site, vous ne serez pas premier avec ce fichier mais vous commencerez à gagner du temps. Et vous allez voir que cette question a de l’importance.
  2. Sitemap.xml pour proposer une vue d’ensemble de vos contenus aux robots. Et on veut toujours aller plus vite…
  3. L’index de Google est basé sur le mobile aujourd’hui, il faut donc valider les tests Mobile friendly et Page speed insights. Si ces deux tests ne sont pas réussis, vous aurez un joli site mais pas une fusée. Un bon site pour la fidélisation mais pas pour l’acquisition.
  4. Votre site doit comprendre des données structurées pertinentes pour les robots de Google : géolocalisation, vidéo, Question/Réponse, FAQ, recherche vocale, etc.
  5. Un balisage parfait, soit des Titres, des méta descriptions, des alt images… pour chaque page.
  6. Une structure de page cohérente, soit un bon usage des Hn. On commence par un H1 et on finit par un H3. Et on évitera d’ouvrir en H1 pour fermer en H3, un cas client découvert cette semaine. Ça fait mal aux yeux quand même !
  7. Ne soumettre à Google que les contenus indexables via un tagage Index et Noindex dans chaque page. On profitera pour annoncer les urls canoniques afin de limiter les risques de duplicate.
  8. On définira les règles pour chaque lien afin que les robots soient guidés vers l’essentiel de votre site. Les liens sortants en Nofollow de manière générale. On ne va pas donner du Page Rank à Facebook ou à Youtube à cause d’un module de partage mal réglé ! Et on évitera le Nofollow sur les liens sortants.
  9. Priorisation des mots clefs par page, réfléchissez aux mots clefs pour chaque page afin d’éviter l’auto-concurrence entre vos contenus. Il faut des mots clefs concurrentiels, à fort trafic; des mots clefs utilisés par vos clients experts ou non experts; des mots clefs de longue traîne.
  10. Les liens ou backlinks, la clef de votre SEO est certainement là même si cela n’a rien à voir avec la refonte de votre site pour une création, pour une migration la question est différente. Il faut des liens pertinents, il vous faut donc réfléchir à comment en obtenir pour rendre visible votre site.

Un site Internet SEO compatible ?

C’est évidemment possible à condition de ne pas se tromper de stratégie. Un site Internet ce n’est pas que de la technique. Il faut penser aux clients que vous visez; à vos concurrents et comment se faire une place auprès d’eux; à vos moyens soit les budgets ou le temps imparti pour faire vivre ce site.

Malheureusement beaucoup de webmasters continuent à faire des sites comme on fabrique des voitures. Il faut que ça roule. Mais le SEO, c’est toute la poésie qui peut manquer à votre site pour vous rappeler l’importance du code et l’importance d’un site fait pour vos clients et non en fonction des outils disponibles.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas, voir des sites non finis est toujours aussi douloureux pour nous et si souvent la cause de projets abandonnés.

Mise à jour Mobile
Google AMP, nouveau RDV Google pour le 24/02/2016<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Qu’est-ce que Google AMP ?

Google Amp, Accelerated Mobile Page, est la nouvelle mise à jour technique de Google pour faciliter l’accès à l’ensemble du web via notamment des mobiles. On sait que la priorité des priorités est le mobile et qu’aucun GAFA ne perd son temps aujourd’hui avec nos bons vieux ordinateurs de bureau ou portables.
Les enjeux ne sont pas à penser uniquement du point de vue du web français qui évidemment n’existe pas quand on pense technologies. Il s’agit d’une réflexion plus globale sur l’ensemble des usages de l’Internet.
Selon Google, Amp permettrait d’accélérer de manière importante le chargement d’une page web. Les pages utilisant la technologie Amp se chargeraient 85% plus vite que n’importe quelles autres pages.

Faut-il optimiser son site pour Google Amp ?

Après Google mobile ou mobilegeddon, les effets d’annonce de Google pour s’assurer la première place nous laissent sans voix. Sans oublier le passage obligé au Https pour continuer à être visible et recommandé par Google.

Mais avec Amp, le discours est beaucoup plus clair. Evidemment Google continue son travail pour élaborer un Internet mobile selon ses propres consignes. Mais Amp n’aura aucun impact sur l’indexation de votre site !

Référencement naturel et expérience utilisateur

Cette dernière mise à jour ou incitation à modifier l’expérience utilisateur c’est avant tout la possibilité d’extraire des contenus web et les proposer pour le mobile de manière plus rapide. Cela nous ramène à d’autres mises à jour d’une autre époque comme Caféine avec une vitesse de traitement des données optimisée voire à la prise en compte ou non du temps de téléchargement des pages de votre site.
Alors évidemment, Amp n’est pas obligatoire car elle concerne surtout l’expérience utilisateur et non l’algorithme de Google en tant que tel. Mais le temps de chargement, la disponibilité des contenus sont des indicateurs déterminants dans les choix que feront vos lecteurs.

Quel est le temps moyen acceptable avant qu’un internaute s’enfuit de votre site ?

La concurrence est toujours à un clic surtout si la vitesse est au rendez-vous…

Comment passer à Google Amp ?

Pour passer à Amp vous avez évidemment les recommandations de Google pour les webmasters et sinon il y a les modules conçus pour chaque CMS :

  1. WordPress
  2. Drupal
  3. Joomla : mise à jour du 29/02.2016

Chez Prestashop comme Magento, les utilisateurs restent dans l’attente. A croire que personne ne puisse y voir un intérêt. Il est vrai que la mise à jour concerne surtout les pages d’actualité.  Et pourtant, les requêtes sont de plus en plus nombreuses… Même Google n’y croit pas…
Google amp
 

WordPress, à quoi ressemble Internet en 2015 ?<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

WordPress, un CMS incontournable pour toutes les entreprises

Il est loin le temps où WordPress était connu comme simple outil de bloging. Aujourd’hui, sa communauté d’utilisateurs, de développeurs ont montré la puissance du CMS dans ses différentes applications : du site vitrine au site marchand. La preuve en chiffres, il laisse tous ses concurrents sur place…

WordPress, création de site Internet

25% des sites utiliseraient WordPress, c’est là la preuve d’un outil fait pour les nouveaux usages d’Internet. Des outils adaptés aux besoins des utilisateurs avec des technologies ergonomiques et didactiques.
Ce qui fait la force de WordPress c’est avant tout la richesse des offres complémentaires : des thèmes de qualité ainsi que des extensions répondant à tous les besoins.

WordPress et le e-commerce

Voilà certainement la percée la pus importante ces derniers mois. De Woo commerce à e-commerce, WordPress s’est assuré un environnement de développement adapté aux marchands en ligne. Leur permettant de jongler avec plus de facilités entre les exigences des Internautes et leurs usages du web. Même si la solution n’est pas comparable aux mastodontes comme Magento, des solutions intermédiaires comme Prestashop ont des soucis à se faire. Autre philosophie et autre modèle économique, voilà la vraie différence et le vrai avantage !

WordPress et le référencement naturel

Les CMS sont toujours source de soucis pour l’optimisation Google friendly. Entre duplicate content, urls et pages dupliqués, tags, maillage interne anarchique, etc. Il est important de bien considérer le thème d’un point de vue SEO avant de se lancer. Mais là encore , la communauté fait son job, nombre de référenceurs travaillent à améliorer le Cms. Que peut-on demander de plus ?
Création de sites sous WordPress

Prestashop, se lancer dans le e-commerce, une histoire qui dure<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Fin du salon e-commerce

Les marketeurs de tous les pays reviennent émus encore une fois du salon e-commerce de Paris. Tant d’innovations, de stratégies enviables et de bonnes pratiques pour faire du business en ligne. Alors, que fallait-il retenir cette année ? Le mobile, le tracking, le remarketing ou des solutions logiciels pour créer du site et de la boutique en ligne

Prestashop, une histoire du CMS e-commerce

Alors, avec l’époque difficile de la concurrence généralisée, de l’uberisation, est-ce toujours pertinent de créer son site tout seul ou avec une agence ou faut-il déléguer tout cela à des solutions SAAS ? Beaucoup de questions qui restent sans réponse… Malheureusement, l’expérience des marchands en ligne passe souvent par ce dédale de solutions, passant de l’une à l’autre en étant sûr que le bon choix a été enfin fait.

Prestashop, une offre globale

Le e-commerce a bien changé. Les projets ne naissent plus la nuit, au fond d’un garage en province mais autour d’un bureau, à La Défense, en compagnie de business angel. Et oui, pour réussir aujourd’hui sur Internet, il faut de gros moyens. Le coût du site est indéniable mais plus que le site, c’est la visibilité qui coûte de plus en plus cher aux e-commerçants.

De la Prestabox au site Prestashop

Aujourd’hui, Prestashop est plutôt dans les nuages mais il est toujours gratuit. On pourrait évidemment débattre de la gratuité de PrestaCloud et des modèles économiques de l’open source. Mais notre propos est plutôt de mettre en avant la pérennisation d’un projet sans se perdre dans des refontes infinies de la boutique en ligne.
Prestashop, création de boutique
L’offre Cloud permet donc de démarrer, de tester voire plus. Les solutions SAAS à petits prix sont d’ailleurs assez proches de PrestaCloud. Et on peut aisément imaginer l’e-commerçant migrer tranquillement sur ses propres serveurs dès que le projet est plus mature. D’ailleurs, il pourrait même y avoir une autre étape intermédiaire ou non, l’offre de Prestashop avec Ovh.

Prestashop, une offre de bon sens et une autre réalité du web qui ne se comprennent pas

Nous avons fini ici de donner les bonnes notes. Pour être pragmatique, Prestashop offre des solutions intéressantes pour avoir une boutique. Mais comme nous le disions en introduction, avoir une boutique ou la plus belle boutique ne donnera jamais rien si elle n’est pas SEO friendly. Et c’est là que demeure la faille des solutions CMS, une optimisation SEO qui est loin d’être native, avec ou sans addons d’ailleurs…
Il est impensable de choisir une solution CMS, un thème et ensuite un plugin de référencement naturel. Ou alors, ils s’agit de pure magie, on touille et abracadabra.
SEO, ce n'est pas de la magie
Pour cesser de divaguer, nous vous conseillons plutôt l’article du Blog Axe Net avec le témoignage de 8 référenceurs… Comme quoi, on ne rêve plus !

Logos, onglets et favicons<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Nouveau logo chez Google

On avait connu un suspens insoutenable avec le nouveau Facebook, testé en catimini pour ne pas décevoir les Fans. Voici Google qui présente le sien, sans ménagement, surtout pour les concurrents…

Ancien logo Google

Logo google

Nouveau logo Google

Nouveau logo pour le moteur de recherche

Et on pense quoi chez Qwant ?

Moteur de recherche QwantLe problème n’est pas forcément dans le logo lui-même. Tout Internaute semble capable de comprendre la différence. Par contre, quand on aborde la question des onglets, tout semble beaucoup plus subtil…

Nouveaux logos

Insatisfaction chez Groupon aussi

Logo et faviconLe souci avec un nouveau logo, c’est qu’il faut mettre à jour les favicons du site. Et là, parfois, l’inspiration vient des réussites des autres. Mais en même temps, difficile de ne pas mettre un G pour Google. En espérant et à condition que le choix se porte sur une typographie recommandée par Google !
Faire parler de soi grâce à Google ou à cause de Google, cela semble toujours une occasion de rappeler qu’il peut y avoir une vie sans Google…
 

Redynamiser vos formulaires de contact<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Une idée simple pour créer plus d’engagement sur les formulaires

Rien de plus austère et de plus pénible pour l’Internaute que de passer l’épreuve du formulaire sur un site Internet, que ce soit pour une demande de contact, un devis en ligne ou une inscription à une lettre d’information. Alors qu’il est bien souvent le moyen d’atteindre, de recruter, de fidéliser vos clients. Le cœur de votre business. Comment se fait-il qu’il soit si souvent négligé alors que son importance est capitale dans notre business ?

Demander ce qui est utile avant tout et pas plus

Le recrutement de clients sur un site se transforme bien souvent en interrogatoire musclé. Pour une simple demande de contact, être rappelé ou l’abonnement à la newsletter, on vous demande :

  • ☝ Nom et prénom
  • ☝ Mail et téléphone
  • ☝ Adresse
  • ☝ Entreprise ou statut
  • ☝ N° de sécurité sociale

Avons-nous réellement besoin de toutes ces informations ? Il est impératif de demander que ce qui est utile. Et pourquoi pas revenir dans un second temps pour qualifier nos bases de données en proposant à nos clients de venir compléter leur profile. Cette demande aura deux avantages :

  1. L’internaute a pu s’inscrire ou envoyer un message en moins d’une minute
  2. Vos données seront vérifiées une seconde fois ce qui vous garantit d’avoir des contacts plus qualifiés

Et si nos formulaires devenaient attractifs ?

Voilà une idée épatante ! Créer un formulaire qui donne envie d’aller jusqu’au bout et qui pourquoi pas inviterait les internautes à le compléter sans qu’ils soient vraiment demandeurs mais juste par curiosité ou envie de participer à une animation…

Canal+ innove avec un formulaire interactif d’abonnement

Canal+ a tenté l’expérience d’un formulaire qui garde un fort niveau d’exigence et d’interactivité avec les internautes. En effet, pourquoi casser la dynamique d’un site dès que l’on franchit l’espace des champs à compléter. Voilà donc un formulaire qui prend en compte la ligne éditoriale et qui en est la plus simple continuité. Voilà comment la contrainte du formulaire passe pour un bon moment !
Voilà comment Catherine et Liliane vont vous guider tout au long du formulaire d’abonnement. Et attention, si vous trainez, elles sont aussi là pour vous pousser à le remplir plus vite et correctement…

Je l’ai lu 3 fois… Ça y est ? Non…
Il y a des gens qui sont morts comme ça…
Tout à fait, il y a des gens qui sont décédés en attendant comme ça…
BON ! BON ! BON !

Un bon formulaire de contactPremière étape : On notera ici que Canal plus ménage ses effets…
créer un formulaire qui ressemble à votre siteDeuxième étape : une fois les présentations faites, on sent un peu plus de proximité s’établir…
Des chaamps qui correspondent à vos besoinsTroisième étape : On sent la franche rigolade, ça y est, on est entre nous…
Collecter les adresses mailsQuatrième étape : On peut se regarder dans les yeux, promis, on ne spammera pas votre mail…
Une base de données clients qualifiésCinquième et dernière étape : Catherine et Liliane expriment évidemment nos craintes ! Des sms et des relances commerciales à tout moment dans ma vie privée, sur mon téléphone…

Catherine et Liliane, le formulaire de contact réussi

Sans avoir de telles stars dans vos équipes, il y a toujours un moyen de personnaliser vos formulaires en ligne. Souvenez-vous de la 404 du gouvernement. Ça marchait bien aussi… Et si vous voulez tester l’expérience Catherine et Liliane, le formulaire interactif !

Accessibilité numérique pour les personnes en situation de handicap<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Appel à commentaires sur le Portail des documents de référence : RGAA3.0 beta

La Direction interministérielle des systèmes d’information (DISIC) propose son troisième recueil de bonnes pratiques concernant l’accessibilité des sites web. Ce recueil est en version beta et reste dans l’attente des commentaires des utilisateurs et professionnels. En effet, la DISIC met en avant le fait que le recueil doit être compris et surtout utilisé par les professionnels du web. La philosophie d’une telle démarche est de repenser la place du web dans le handicap et comment faire pour qu’Internet ne crée aucune exclusion.
L’appel à commentaires doit donc permettre

  • ♿ d’optimiser les grands principes guidant la mise à jour du RGAA ;
  • ♿ de s’assurer de la prise en compte des critères de succès WCAG, de la bonne compréhension des critères et des tests, de la clarté des définitions et des intitulés.

Norme d'accessibilité internationaleQu’est-ce que le RGAA 3.0 ?

Il est à noter qu’il s’agit bien d’un document de référence, complet et se voulant aborder tous les points de la création et de l’usage d’Internet pour l’accessibilité. Il s’appuie à ce titre sur les travaux et la méthodologie AccessiWeb et son référentiel HTML5 ARIA. Le recueil RGAA est une transposition du standard International (W3C) basé sur la perception, l’utilisation, la compréhension et la robustesse.

Que contient le référentiel RGAA 3.0 pour l’accessibilité Internet ?

Le RGAA comprend trois documents :

  1. Introduction au RGAA qui pose la problématique de l’accessibilité web
  2. Guide accompagnement
  3. Référentiel technique

Accessibilité InternetAinsi, de manière très concrète sont abordées les différentes prises en compte du handicap du fait des contenus proposés en ligne. Le RGAA va bien au delà de la simple balise Alt en proposant différents tests et réponses techniques. Il semble que cela soit bien à ce niveau que l’appel à commentaires prend tout son sens.
A titre d’exemple voici les points abordés :

  • ♿ Des textes alternatifs aux images si nécessaire ;
  • ♿ Des intitulés aux liens ;
  • ♿ Des sous-titres aux vidéos ;
  • ♿ Des alternatives et une gestion maîtrisée du temps des animations ;
  • ♿ Une navigation au clavier ;
  • ♿ Un contraste suffisant entre la couleur des textes et leur arrière-plan ;
  • ♿ Une écriture compréhensible par tous ;
  • ♿ Un code valide.

Vous pouvez retrouver la version complète du RGAA 3.0 à cette adresse et découvrir l’espace Questions / Réponses proposé sur le site. Et surtout profitons de cette occasion pour intégrer l’accessibilité numérique à nos cahiers des charges et process pour toute création de site ou contenu en ligne.

La 404 la plus réussie du mois de septembre 2014<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Nouveau site du gouvernement et jolie 404

Notre choix porte naturellement sur le nouveau site du gouvernement : www.gouvernement.fr
Avec un prix du jury accordé à l’équipe qui se charge du référencement 😉 Il y a des gens prévoyant sur ces gros projets…
Évidemment, nous comprenons bien qu’au référenceur ne travaille pour le gouvernement. Les politiques publiques ne se sentent pas encore concernée par cette volonté d’être visible.
L’épitaphe de l’improbable référenceur des sites du gouvernement serait :

Nul n’est sensé ignorer la loi !

Et on connaît la logique, cela veut dire que l’internaute doit trouver le site du gouvernement mais que le gouvernement n’a pas à chercher à être trouvé.
La plus jolie 404 du web

Ce qui fait une bonne 404

La 404 la plus réussie car elle est une photographie de la vie politique et des techniciens des ministères. Une photographie en tant que support visuel mais surtout une photographie en tant que représentation populaire du fonctionnement des ministères. On dirait du Eric et Quentin de Canal +.

Une 404 qui va être vue

En effet, il semblerait que le travail de redirection ait été fait à minima. Ou en tout cas, bon nombre de documents et images semblent aujourd’hui perdus sur les serveurs de Google. Tant mieux, on voit ainsi plus souvent cette merveilleuse 404 !
On serait même tenté de répondre à la question :

Comment on annonce que cette page n’existe pas ?

Mais là, on a tout de suite peur de glisser dans la presse people. Allez glissons, on pourrait suggérer par un tweet comme l’a fait l’ex-première dame de France… Voilà la prochaine étape avec une 404 plus interactive, où chaque Internaute pourrait envoyé sa proposition !

Les entreprises françaises n'ont pas toutes un site Internet<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Seulement 65% des entreprises françaises auraient une page ou un site Internet : mais comment font-elles ?

Selon une étude du Cabinet  Mc Kinsey : à télécharger ici

Accélérer la mutation numérique des entreprises : un gisement de croissance et de compétitivité pour la France

La France souffre d’un retard et d’un manque d’engagement au niveau de ses entreprises. En Suède, 89% des entreprises ont un site Internet et seulement 14% des entreprises françaises reçoivent des commandes par Internet contre 26% en Allemagne avec une moyenne européenne à 17%. Voilà pour les chiffres de contexte. Le virage du numérique n’étant pas encore maîtrisé alors que le numérique pourrait rapporté 1000 milliards € d’ici 2025.

D’où vient l’écart entre les usages des particuliers et les process des entreprises

La France offre pourtant des conditions favorables à une transition numériques avec une couverture Internet à près de 80% de la population :

  • ✖ X3 : Croissance de la valeur du commerce en ligne en France depuis 2007
  • ✖ X4 : Croissance du taux d’équipement en tablettes en 2011-13
  • ✖ X6 : Croissance des ventes de smartphones en France depuis 2008

L'économie numérique en France d'ici 2025
Et pourtant les entreprises résisteraient aux tentations digitales. On comprend alors l’importance du :

  • ⌨ BYOD (Bring Your Own Device)
  • ⌨ BYOS (Bring Your Own Software)
  • ⌨ BYOPC (Bring Your Own PC)
  • ⌨ Voire du WYOD (Wear Your Own Device) qui semble être une tendance à venir

Point que nous confirmerons par notre simple expérience à Internet Communication, il est fréquent que les salariés des entreprises avec lesquelles nous travaillons apportent leurs propres PC, tablettes lors des réunions et reçoivent des appels ou lisent leurs mails professionnels sur les mobiles personnels…

Le malheur de la France est d’avoir des salariés très Geeks et des employeurs non-pratiquants

L’étude de Mc Kinsey analyse les principaux freins au développement de l’économie numérique et relèvent quatre principales causes :

  1. Des difficultés organisationnelles : par expérience, il est vrai que l’introduction de nouveaux outils numériques modifient en profondeur les pratiques professionnelles et les compétences. Mais cela semble aider à aller de l’avant de manière générale.
  2. Un déficit de talents numériques : est-ce un problème d’orientation dans les écoles, un manque d’offre de formation initiale ou professionnelle. Avec toutes les écoles de codeurs qui ouvrent ces derniers mois, il semblerait que le débat soit prochainement plus sur les salaires liés aux compétences numériques.
  3. Des marges financières plus serrées que dans d’autres pays : dès que l’on prend du retard, le rôle de suiveur est toujours plus délicat surtout dans une économie mondialisée. Il est urgent d’oublier les réussites du passé et les réussites individuelles qui n’apportent pas une dynamique globale.
  4. Un manque d’implication visible des dirigeants : le poids des traditions et des cultures de métier peut être capable d’étouffer les plus grands brasiers… Les débats sur l’intégration des générations X ou Y dans l’entreprise en était la preuve.

Les marchés d’avenir du digital

Selon toujours l’étude de Mc Kinsey, l’impact sur l’économie numérique viendrait principalement des secteurs du numérique en développement :

  • Cloud computing
  • Impression 3D
  • Internet des objets
  • Big Data

Les enfants apprennent à coderEncore un conflit générationnel ?

Alors si vous avez des projets, nul besoin de partir développer votre start’up sur la côte ouest, il semblerait que nous ayons encore quelques marges de progression en France. Et n’oubliez pas, le numérique est priorité nationale, ça devrait donc bien se passer d’ici le renouvellement de génération. Entre les Tablettes BIC, l’enseignement du code à l’école et les coding goûter, nos enfants devraient profiter pleinement du développement de l’économie numérique.
 
 

Notre sélection graphisme et affordance pour la refonte d'un site<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>
Single Page

http://www.what-the-fox.com/

Tendances du design web et révolution des arborescences

Si vous en avez assez de la navigation traditionnelle,du menu linéaire avec des multiples filtres, catégories pour accéder au contenu, nous vous invitons à redécouvrir les modèles One page ou Single page. Le concept est simple, tout se trouve sur la page d’accueil. Il va falloir être synthétique…
La navigation haute ou latérale vous permet d’accéder directement au contenu dans la page, sans ouvrir de nouvelle page. Ce qui génère une certaine volupté dans la navigation. Un plaisir retrouvé, on se laisse guider avec l’espoir d’aller de surprise en surprise. C’est ce qui est la force du Single Page, c’est que chaque navigation peut être innovante même si le site a été conçu à partir d’une même template ou thème. Outre la navigation dans la page, le défilement du site permet de proposer des visuels spécifiques à votre domaine d’activité, votre environnement, vos références culturelles… Un modèle texte sur images !

Si vous en avez assez du Up / Down

Le Single Page est un concept de site, de navigation dans le site qui offre une profondeur inépuisable. Et parfois un peu de temps d’attente : téléchargement de la page et affichage de la page. On se rapproche des éventuelles sanctions de Google
Alors, il est temps d’opter pour une navigation horizontale. Plus qu’un design web, il s’agit d’un mouvement sociétal, philosophique, une expression de l’ère du temps… Fini le modèle pyramidal et des élites !
Dans cette vision, ce voyage proposé horizontalement, il va falloir éduquer vos clients, les Internautes. En effet, cette navigation reste surprenante et beaucoup de sites préfèrent conserver le petit message à l’attention des visiteurs :

Utilisez les flèches…

Vanmoof avec navigation horizontale mais expliquée
Mais il y a les puristes, courageux, qui veulent faire vivre une expérience à leurs lecteurs !

Déplacez-vous avec les flèches !

Libertine propose une navigation horizontale avec flèches

Déplacez-vous en faisant rouler votre souris ! Scroll, Scroll !!!

Kipling, un site horizontal et Single page
Un scénario de navigation cela peut être aussi une expérience nouvelle. Évidemment, il y a toujours une prise de risque à faire différemment des autres. Mais cette prise de risque peut-être aussi source de satisfaction voire de plaisir.

Affordance quand tu nous obliges

Ergonomie web et affordanceNous n’essaierons pas de vous persuader de l’importance de l’affordance. L’affordance c’est souvent une grande négligence au non d’une ergonomie stérile. Mais les utilisateurs sont exigeants… Si, ils sont prêts à vivre une nouvelle expérience, il faudra tout de même les ménager. Songez à la pertinence de Windows qui nous a imposé un bouton démarrer pour éteindre son ordinateur durant presque 20 ans. Et panique à bord, Windows 8 abandonne la marque de fabrique : Un crime contre l’affordance mais un conditionnement réussi si on pense aux critiques des utilisateurs et aux rumeurs du retour du bouton démarrer.
 

Single page a tuer mon référencement

C’est toujours sympa de refaire son site ou c’est le pire moment, qui revient si souvent… Choisir le bon thème, la bonne expérience graphique c’est aussi prendre des risques avec l’autre partie de nos utilisateurs : les robots…
En effet, que penser des sites Single Page pour le référencement naturel. Comment miser sur un site avec une page unique quand Google nous demande toujours plus de contenus (textes, images, vidéos, commentaires, avis, géolocalisation…). Par expérience, le Single Page n’est pas forcément un problème de référenceur. On privilégiera malgré tout, la navigation Single Page avec ouverture de page complémentaires pour découvrir le produit, le contenu dans le détail et s’assurer un référencement Google friendly

Expérience utilisateur et expérience ludique

diesel-graphismeLe site de Diesel reste un modèle du genre. Alors, il n’y a qu’une chose à faire, redécouvrir le site.
Mais Diesel semble pourtant avoir abandonné l’audace. Tant pis pour nous…
Et heureusement, il y a des sites où on ose, on se moque des mises en garde de Google et les autres…
 
 

Une expérience intuitivehttp://everylastdrop.co.uk/

Expérience IRLhttp://www.evanshalshaw.com/more/effects-of-drug-driving/

Envie de changement et tout de suite ? Contactez-nous ! :Contacter Internet Communication

Photos, images optimisées pour le e-commerce<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Importance des visuels pour le e-commerce

Pour faire suite à notre réflexion sur les boutons d’action pour le -ecommerce, l’équipe d’Internet Communication vous propose une petite réflexion sur l’importance des images.
Il ne s’agit pas d’un énième conseil de spécialiste mais d’un sondage réalisé auprès des Internautes et des e-commerçants.

Les clients des sites e-commerce préfèrent des images optimisées pour le e-commerce

Pour faire découvrir un produit, plusieurs solutions s’offrent à nous :

  • #Images détaillant l’article
  • #Photos multi angles
  • #Vidéos mettant en scène l’article
  • #Animation 360°, 3D avec effet zoom ou non

Sans appel, les Internautes préfèrent de loin les animations 360°. Voici donc la première option indispensable dans le choix d’un thème e-commerce ou pour la réalisation de son catalogue avec de vraies images optimisées pour le e-commerce.
Les animations images pour le e-commerceCette préférence est aussi liée à leurs préférences en termes de support pour l’achat. Le panel de l’étude révèle ici que les consonautes optent pour :

  • #96% les ordinateurs
  • #30% les tablettes
  • #28% les smartphones

Les 164% doivent relever du multi-choix. On s’étonnera de l’importance des mobiles du fait de la fragilité des réseaux encore aujourd’hui face aux risques de piratage…

Les informations fournies qui influencent le plus l’achat en ligne

Là où le web reste encore que du texte même si les contenus images et vidéos ont pris une place plus qu’importante, l’acheteur en ligne semble privilégier la photo dans l’acte d’achat. Ne sous-estimons pas pour autant l’importance des descriptions des produits, à minima pour des raisons d’ergonomie et de référencement naturel.
Importance des images dans l'acte d'achatIl reste primordial de fournir des images permettant de découvrir les produits du catalogue avec des descriptions qui viennent appuyer les images : le poids des mots, le choc des photos ou plutôt l’inverse…

E-commerce : Ce qui fait fuir vos clients

Un site marchand a toutes les chances de perdre ses clients si :

  • #Le détail des produits est inexistant ou mal renseigné
  • #Les modes de livraison sont inadaptés
  • #Les prix plus élevés que ceux de la concurrence

Ces indicateurs dépendent évidemment d’une vision globale. On sait que le prix peut-être secondaire en fonction d’une segmentation client définie dans la stratégie.
Pour les visuels, les erreurs à ne pas commettre sont :

  • #L’absence de visuels produits
  • #Des images de mauvaise qualité
  • #Impossibilité de voir le détail des produits

Ce qui fait fuir les clients en ligne

Site e-commerce, les images sont votre boutique

Et finalement, les Internautes accordent beaucoup d’importance aux visuels malgré le fait qu’un même produit puisse être découvert sur un site mais acheté sur un autre.
N’oublions pas que le deuxième moteur de recherche en France est Google Images. Comme quoi, nous avions les résultats de cette étude sur l’impact des visuels dans la transformation e-commerce bien avant de la consulter…
Ce que disent les images d'une boutique en ligne

Source : www.packshot-creator.com – Focus sur les photos e-commerce

Et si vous avez besoin d’un conseil, contactez-nous :Contacter Internet Communication

Ergonomie et graphisme pour le e-commerce<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Achat bandit manchotTransformation, tunnel de conversion et expérience client

Pérenniser un projet e-commerce ou site vitrine implique d’adopter des stratégies qui ne laissent plus aucune place au hasard. Dans le développement d’un projet, projet devenu mature, la question de savoir comment continuer à progresser finit toujours par arriver. La fameuse progression à deux chiffres, rencontrée de la phase de création à aujourd’hui, s’essouffle…

Une parfaite connaissance du marché et des clients

On connait les produits, les meilleurs fournisseurs, les clients…
L’historique des ventes permet d’anticiper les campagnes, faire face à la saisonnalité des ventes
La logistique est réglée, on est enfin client premium à La Poste ou chez DHL…
Les concurrents sont identifiés, une veille concurrentielle a été mise en place.

Mais qu’est-ce qui peut encore bloquer le développement des ventes ?

Analyser les pratiques de nos clients pour en dégager des tendances

Internet, même si ce n’est qu’un canal de vente avec ses spécificités, il faut avouer que ses particularismes sont particulièrement instables. Les internautes sont frivoles, changent beaucoup d’avis et font les tendances !
Ces mêmes internautes utilisent votre site Internet, font des choix en termes de navigation et d’ergonomie. Et si nous nous intéressions à leurs usages d’Internet, de votre site web, de leurs préférences, leur façon de cliquer ou de partir…

Quelle couleur choisir pour un bouton d’achat, de validation de panier

Alors c’est l’occasion de se pencher sur les petits riens du site Internet, ces petits riens qui peuvent facilement changer la donne.

Quelle couleur choisir pour les boutons ?

Évidemment, ces résultats pourraient nous interroger. Comment une couleur signifiant l’interdit, le stop voir le sang transforme beaucoup plus que le vert, couleur de l’action, de l’autorisation… L’achat en ligne ne serait que le fruit de l’excitation. L’achat bandit manchot serait l’avenir !

Quelle est la forme du bouton à privilégier pour un site e-commerce ?

Quelle forme choisir pour un bouton e-commerce ?Il semblerait qu’un simple bouton, juste arrondi face la différence. Il faut proposer un travail graphique soigné sans trop.

Quel texte choisir pour un bouton de panier e-commerce ?

Quel etxte choisir pour le bouton du panier ?Encore une fois, le message le plus simple, le plus clair semble générer les meilleurs résultats.

Quelle taille de police choisir pour un bouton d’action ?

Quelle taille idéale pour un bouton d'action ?Pour faire plaisir aux surfers d’argent et surtout respecter les règles d’accessibilité de nos contenus, nous pourrions être tentés d’augmenter fortement la police des textes sur notre site et sur les boutons d’action. Ce qui pourrait également faciliter la vie des mobinautes, avec ou sans lunettes mais avec gros doigts… Notre tentative serait immédiatement freinée par les contraintes du responsive. Donc attention à toutes ces modifications intempestives…
Par contre, un bouton avec un texte le plus grand attire beaucoup plus l’Internaute et l’invite plus facilement à cliquer !

Quelles icônes choisir pour une boutique en ligne ?

Quelle icône choisir pour une boutique en ligne ?Quelle icône symbolise le plus l’acte d’achat ? Comment l’internaute interprète le mieux le message de la boutique en ligne ? Malheureusement, au niveau des symboles l’achat renvoie au monde de la grande distribution. Que vous souhaitiez ou non jouer la carte de la boutique de luxe, du petit commerçant de quartier, l’acte d’achat devra passer par le chariot du supermarché.

N’oublions la force du webmarketing : Tester et analyser !

Aucune conclusion n’est définitive alors fâchez-vous avec votre graphisme et optez pour le bouton rouge et le chariot !
Besoin de prendre du recul, d’analyser votre site et la concurrence, contactez-nous :Contacter Internet Communication

Source de l’infographie : www.perceptionsystem.com
Quels prestataires choisir pour un projet web ?<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Geek et le e-commerceLa réussite d’un projet tient en quelques bons principes

La réussite du e-commerce repose beaucoup sur un concept, une bonne idée, le bon produit. On ne le répètera jamais assez mais le e-commerce n’est pas un métier de geek. Mais bien avant tout un vrai métier de commerçant. D’ailleurs rares sont les professionnels du web qui ont franchi le pas, prendre la place de leurs clients… Donc, il faut savoir acheter et savoir vendre ! Le reste, ce n’est que du baratin. Enfin presque…
Combien de marchands deviennent de bons consultants, prestataires e-commerce, le contraire est sensiblement moins vrai. En tout cas, rarement vérifié…

Compétences du web et nouveaux métiers : Quels prestataires…

Les métiers du web offrent une certaine complexité dans leur compréhension comme dans leurs frontières. Difficile de choisir un prestataire ou plusieurs prestataires. Pour créer un site web, faut-il faire appel à une armée de prestataires ou peut-on encore faire confiance au webmaster version couteau suisse.
Il y a peut-être une seule certitude, le web est devenu de plus en plus complexe et aucun professionnel sérieux ne peut prétendre couvrir tous les champs d’intervention pour la bonne réalisation et conduite d’un projet web. Les technologies se complexifient, les usages également, et tout cela nécessite de mobiliser des compétences multiples et complémentaires.

Créer un site web sans penser référencement naturel

C’est le point de départ de tout projet et en même temps le point de départ d’une mésentente cordiale. Penser le référencement naturel, en tout cas son optimisation après la création du site, c’est déjà trop tard. Et donc, les campagnes d’optimisation vont se limiter à de l’optimisation off-site. Soit du linking ou autre stratégie de blogging… Intéressant mais non suffisant.

Optimisation on-site

Google est plus clair au niveau de ses attentes. Il y a des conditions techniques indispensables à réunir pour espérer approcher de la première place chez Google. Un site Google friendly doit comprendre :

  • – Définition du champ sémantique global et stratégie de mots clefs métiers
  • – Maillage interne et scénari de navigation
  • – Temps de chargement court
  • – Une interopérabilité
  • – Une cohérence des scripts
  • – Une information pour les robots
  • – Etc.

 Tout faire tout seul, le marchand pieuvre

Le démarrage d’un projet nécessite de mobiliser des budgets importants. D’où la tentation de mettre la main à la patte en attendant que les ventes se fassent en ligne. Au delà de la somme de travail que représente cette stratégie, il y avait évidemment un intérêt de maîtriser les différents domaines d’intervention pour au moins pouvoir discuter entre pairs avec les différents prestataires. Ce qui vous garantit de réaliser un cahier des charges à la hauteur de vos besoins. Et surtout, ne plus chercher des réponses au fil de l’eau. Soit en fonction des murs contre lesquels on se retrouve écrasé…

Quand la magie répond au marchéLa technique fait tout

Il y a également la tentation de la boîte à outils du magicien qui garantit d’apporter des réponses dans tous les cas de figure. Pour chaque besoin du projet, il existerait une réponse logiciel ou modules…

  • ✔ Pour créer ma boutique en ligne… Abracadabra… Un CMS Open source !
  • ✔ Besoin d’une newsletter… Abracadabra… Un module newsletter !
  • ✔ Une solution de paiement… Abracadabra… Merci Paypal !
  • ✔ Premier sur Google… Abracadabra… Un module SEO garanti pur développeur !

Aucune pensée magique pour Internet, site vitrine ou e-commerce. Il faut anticiper et travailler sur des objectifs définis. Et là, aucun nouveau métier, juste de l’organisation et de la stratégie. Un métier de commerçant ou de communicant. Ni plus ni moins…
Le monde onirique de Google aurait tendance à nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Juste parfois !
Et si jamais vous aviez envie d’une stratégie concrète, contactez-nous :Contacter Internet Communication

La liste de Noël du e-Commerce<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Noël et e-CommerceNoël est la fête du e-commerce ! Ou était…

Dans ce contexte de morosité où le panier moyen ne cesse de baisser : des 100€ originels à seulement 70€ aujourd’hui… Même s’il y a de plus en plus de transactions, on s’aperçoit malgré tout que nos clients font de plus en plus de petits achats. Nous assistons à une démocratisation du e-commerce, soit une massification des usages proche de ce que l’on connait en boutique physique.
Alors si certains marchands font encore 50% de leur chiffre d’affaire à Noël, voyons ensemble ce qui peut aider un marchand à remplir sa caisse enregistreuse en période de fête !

Les 10 commandements du e-commerce pour Noël

  1. Contextualiser sa boutique pour être au plus près de ce que vivent vos clients en ce moment. Bonnets rouges, pères Noël, guirlandes et sapins doivent couvrir vos pages produits… Évitez tout de même les chants de Noël. Il n’y a rien de plus intrusif qu’une bande son non désirée. De plus, vos clients sont déjà sur Deezer ou Spotify quand ils surfent…
  2. Mettre en avant les produits de saison. Les listes de cadeaux thématiques, les suggestions, les must have du Noël 2013 doivent être accessibles et faire partie de votre actualité. La suggestion du marchand encore comme cela se fait dans l’épicerie de quartier.
  3. Faites-vous aider par les bloggers ! Si les bloggers commencent à citer, voire diffuser vos listes de Noël, vous pourriez bénéficier d’un effet de recommandation très profitable pour vos ventes à venir…
  4. Préparer les offres spéciales de Noël du 1+1=3 aux Frais de port offerts dès 100€… N’oublions pas la difficulté du e-commerce, des frais de port qui viennent s’ajouter à la facture globale. Et surtout, n’oubliez pas de rendre visibles vos offres avant la validation du panier. Profitez en pour rassurer sur vos délais de livraison. Le e-commerce ne s’arrête pas à une semaine de Noël !
  5. Noël en Pop-up ! Et pourquoi pas profiter des fêtes de fin d’année pour lancer une campagne de pop-up pour mettre en avant votre promotion ou recommandation du jour. Par contre, on oubliera la campagne de pop-up pour des partenaires ou ou pour le recrutement d’adresses mails. Vos clients sont pressés en décembre pour ça !
  6. Limiter l’abandon de panier avec des frais de port de circonstance. Gratuits en les intégrant au prix du produit ou en les offrant réellement. Pensez au week-end frais de port gratuit ! Ou alors, limitez votre marge sur les frais de port, une sorte de tarif net.
  7. Proposer à vos clients d’enregistrer leurs listes de Noël pour eux-mêmes ou à partager. Idéal pour recruter de nouveaux contacts pour la transformation et le recrutement…
  8. Une stratégie éditoriale avec le blog de votre boutique  ! Un blog ouvert sur les tendances, les comparatifs de produits voire de prix si vous pouvez vous le permettre. Avec une suggestion par jour ou par semaine ! N’oubliez pas de scénariser vos propos, on privilégiera un article sur les usages plutôt que sur le produit lui-même !
  9. Socialisez vos promotions ! Si ce n’est déjà fait, profitez de Noël pour vous lancer sur les médias sociaux et diffusez vos offres. Il ne s’agit pas d’attendre des clients Facebook ou Twitter mais de travailler votre recommandation et votre notoriété. Un code promo spécial Twitter ou Facebook, c’est toujours utile…
  10. Prenez-vous pour le Père de Noël ! Faites des cadeaux à vos clients mais des cadeaux visibles. Dès 100€ d’achat, proposez un cadeau qui viendra compléter le panier. Si possible, un cadeau qui fait partie de votre catalogue et non un simple goodies…

Évidemment, cette liste n’a rien d’exhaustif. il s’agit seulement de se donner des idées pour réussir cette étape charnière pour le e-commerce. Charnière évidemment, pour le développement de vos projets.

Internet Communication vous a préparé son package de Noël

  • ☃ Création ou Gestion de votre campagne Adwords, Google Shopping pour Noël
  • ☃ Création d’une campagne d’emailing spécial Noël
  • ☃ Création d’une campagne de Noël pour les médias sociaux
  • Animation de votre blog pour Noël
  • Ecriture d’articles sur des blogs satellites pour Noël

A tout hasard, Internet Communication vous rappelle que pour mettre en place vos campagnes de Noël,  il vous reste :

Pas de panique, nous répondons à vos demandes dans la journée !
Contacter Internet Communication

Créer un site e-Commerce entièrement gratuit<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Open source et gratuité

Voilà un espoir que beaucoup de marchands nourrissent par nécessité ou incompréhension de notre environnement. En effet, beaucoup d’agences comme Internet Communication sont issues de la culture du libre, de l’Open Source et développent des sites et solutions web uniquement à partir de développement sous CMS open source et autres plateformes de la communauté du libre.

L’Open source c’est quoi ?

Copy Left, GPL et Open sourcePour des anciens comme nous, l’Open Source c’est Internet. Le libre a fait Internet en rupture avec les logiciels propriétaires (Copy RightVS Copy Left) et ce grâce à l’engagement de milliers de développeurs qui ont mis à la disposition des Internautes des outils qui répondaient aux nouvelles formes d’échanges rendues possibles avec Internet. Évidemment, il a fallu ajouter à cela un peu d’engagement et de militantisme pour faire face aux lobbies en place : Microsoft, Apple, IBM…
Internet Communication essaie ainsi de marcher dans les pas de Richard Stallman, à notre niveau… D’ailleurs, on vous donne rendez-vous au Capitole du Libre les 23 et 24 novembre à Toulouse.

Quelles sont les avantages d’une agence travaillant sous Open Source

Faire le choix de l’Open source est avant tout un choix stratégique important pour la sécurité de votre site et la pérennité de son développement dans différents cas de figure :

  • Changer d’agence web avec la possibilité de reprendre le développement de votre site : les solutions Open source sont connues et utilisées par des communautés dynamiques et plus ou moins importantes même en France (De Magenta à WordPress).
  • Migrer son site d’une solution à une autre :  vous souhaitez migrer votre boutique eCommerce de VirtueMart à Prestashop, ou Prestashop à Magento…

Et créer un site e-Commerce gratuitement

Évacuons immédiatement le premier a priori. Open source ne veut pas dire gratuit. Il est vrai que le prévisionnel de votre projet ne devra pas compter une ligne achat de logiciels si vous partez sur une création Open source. Mais il faudra malgré tout prévoir un temps de réalisation.
Le modèle économique de l’Open source est bien la vente de matière grise pour personnaliser une solution logiciel en Copy Left ou alors proposer des fonctionnalités complémentaires sous la forme de modules ou plugins.

Créer son site e-Commerce tout seul à la maison

La solution Open source frenchyL’idée n’est pas du tout saugrenue, cela est tout à fait envisageable !
Par contre, il faudra prévoir un temps de réalisation assez long en fonction de votre expérience des CMS. Les principales difficultés résident dans la personnalisation graphique de votre site et l’intégration de fonctionnalités correspondant aux objectifs de votre site. Les communautés d’utilisateurs sont bien là pour aider ceux qui se lancent tout seul. On retrouve la force de notre environnement du libre…

Pourquoi créer votre site e-Commerce vous-même n’est pas forcément votre priorité

Avec un tel titre, nous ne souhaitons aucunement défendre avant tout nos intérêts. Il est simplement question de logique. Le métier d’un commerçant, d’un marchand en ligne est bien de savoir acheter et de savoir vendre.
Passer vos journées à régler les bugs de votre site ou les dysfonctionnements graphiques en fonction des navigateurs ne semble pas le meilleur moyen d’augmenter directement votre chiffre d’affaires.

Attention, le e-Commerce est une affaire sérieuse

La concurrence est désormais de plus en plus importante. Créer un site e-Commerce est une opération réalisable dans tous les cas de figure, pour tous les produits. Par contre, s’assurer qu’une boutique en ligne soit visible, trouve sa clientèle, ait des offres concurrentielles n’est pas toujours réalisable.
Ce qui fera la pérennité d’un projet e-Commerce est avant tout sa cohérence dans l’environnement concurrentiel dans lequel il s’inscrit. La solution technique n’est que secondaire, ce n’est qu’un outil. Ne l’oublions pas…
Si vous recherchez des infos, si vous avez envie de nous proposer votre projet, contactez Internet Communication !
Contacter Internet Communication

Créer un blog pour mon entreprise<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Regardez la caméra pour être vuPourquoi avoir un blog pour son entreprise ?

Si Internet vous a permis ou vous permet de toucher vos cibles clients partout dans le monde et à tout moment de la journée, de manière synchrone ou asynchrone, il reste un vide propre à la relation humaine : la confiance. Alors, il est temps de prendre la parole…

Comment votre client fait son choix ?

Par recommandation, là, il s’agit beaucoup plus d’une spécificité de communication spécifique aux médias sociaux. La recommandation c’est bien, mais potentiellement, vous laissez de côté les allergiques chroniques au bavardage social. Il en reste…

Réassurance et notoriété professionnelle

Même pour travailler la recommandation sur les médias sociaux, il vous faut définir un espace où vous allez expliquer ce que vous pensez ou ce que vous faîtes, comment vous vous différenciez des autres… Il vous faut prouver votre légitimité à vous exprimer sur un  sujet. Il faut du contenu à partager et là, ni Facebook, Twitter ou les autres ne vous offrent cela.

Comment parler de son entreprise, de ses produits, services sur Internet ?

Il existe plusieurs types de blogs d’entreprise qui répondent globalement à votre stratégie éditoriale et au positionnement choisi pour vous rapprocher de vos clients. Que l’on parle de content branding ou stratégie éditoriale, il va falloir produire du contenu, soit des articles, des images, des vidéos pour le web…

Les contenus, vous les avez !

En effet, votre métier vous le connaissez, vous savez quel est l’avantage de tel ou tel produit, les promotions du moment, le calendrier et la saisonnalité professionnelle, les RDV de votre secteur professionnel…
Il vous suffit de raconter cela à vos clients, tout en gardant à l’esprit la notion de service rendu pour ces derniers.Prouver votre légitimité à parler sur tel ou tel sujet.

“Conseil éditorial :
Il est toujours plus opportun de parler de l’environnement de vos produits ou services plutôt que de vous !”

Comment créer un blog d’entreprise ?

Les usages font que l’on différenciera plusieurs types de blogs en fonction de leur ligne éditoriale et de leur auteur :

Le blog du chef d’entreprise

On y retrouvera le point de vue du dirigeant sur son entreprise, ses produits mais surtout sur l’actualité professionnelle de son secteur d’activité. Parfois polémique ou coup de gueule, le blog du chef d’entreprise est souvent un espace d’échanges et de confrontation d’idées.

Le blog de marque

Ce dernier fait l’actualité produits et nouveauté de l’entreprise. On y retrouve beaucoup de conseils sur le choix, la comparaison entre produits, les avis des clients… Il se doit d’être orienté usage des produits et non auto-promotion pour intéresser son lectorat.

Le blog corporate ou institutionnel

C’est le blog préhistorique pour les professionnels du webmarketing. Sa seule utilité est d’informer ! Pas d’audace au niveau de la ligne éditoriale, on conforte le positionnement du site. On y retrouvera l’actualité officielle de l’entreprise, le calendrier des événements, les performances en bourse, les rencontres, les déplacements officiels… L’objectif n’est plus l’interaction avec le client mais la diffusion d’information. C’est de la Com’ !

“Conseil éditorial :
Pensez à signer vos articles. Vous ferez plaisir à Google et rassurerez vos clients !”

En fait, il y autant de blogs possibles que de projet d’entreprise ! Il faudra malgré tout respecter plusieurs règles :

  1. Définir une ligné éditoriale et s’y tenir
  2. Respecter la fréquence des publications
  3. Ecrire pour les lecteurs

Internet Communication peut vous accompagner dans votre stratégie éditoriale en créant pour vous le blog et en rédigeant vos articles en fonction de votre actualité. Alors, n’hésitez pas, prenez la parole avec vos clients !
Contacter Internet Communication