Google pingouin, et si nous étions finalement contents de la dernière mise à jour<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>
Un leurre de pingouin ?

Google Penguin, un simple leurre ?

Beaucoup de bruit pour rien pour cette fois

La presse SEO s’est jetée sur la nouvelle, ça y est enfin ! On y est ! Google penguin est arrivé ! Tous les acteurs du référencement attendaient la secousse et les répliques. Et voilà que pour la France, ce fut qu’une légère vague ressentie dans la nuit de vendredi à dimanche. Un petit 6 dans le serpomètre de ranks.fr, l’outil de suivi des grandes modifications du classement des sites selon Google. En fait, un moindre soubresaut que ce que nous avions pu connaître au mois d’août…

Un Google penguin plus propre pour un web français bien préparé

C’est en tout cas le premier constat que l’on pourrait avancer concernant cette dernière mise à jour. Le travail de sur-opitmisation sur les ancres, les liens faisaient quand-même l’objet d’actions préventives multiples. On en est plus à l’effet d’annonce. Par une intervention de l’équipe anti-spam de Google sans aborder ce sujet. On connaît la faiblesse de Google face aux liens, le désaveu de liens devait lui permettre d’aboutir. Faire planer le doute d’un negative Seo pour s’assurer que tout le monde nettoie ses backlinks, ça marche…

Être sanctionné par Google pourquoi pas mais pas à cause d’un concurrent !

Google penguin a fait progresser les petits sites comme prévu

Google nous avait prévenu qu’au travers des dernières mises à jour de Panda et Pingouin, il y aurait plus de justice pour les petits sites Internet. Ce qui a été le cas semble-t-il pour nos clients. Des sites géolocalisés, des sites de peu de page, des sites vitrine sans stratégie éditoriale particulière. On aimerait immédiatement en tirer des conclusions mais on sait qu’à ce niveau, il vaut mieux être prudent. Nous allons continuer le travail entamé d’optimisation et tenterons de grandes analyses pour plus tard. Si jamais on peut annoncer le deux cent unième indicateur de Google, on le fera 😉

Quand Penguin était méchantGoogle Panda et Penguin, une garantie pour être vu

Est-ce le fait d’avoir dégager les sites spammants qui a laissé plus de place pour les sites de qualité, on peut l’espérer. Mais à ce niveau, on sait bien que Google a quand même beaucoup de mal à nettoyer son index. Mais on reparlera des expériences d’analyse du spam chez google. Pour l’instant, vous pouvez découvrir une nouvelle lsite des sites les plus impactés par Pingouin réalisée par un nouvel outil : Seo Observer !
A suivre donc !

Google Pingouin se fait attendre<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>
Pengouin, la prochaine mise à jour de google tant attendue

Source : Connor Vick

Google Penguin : un déploiement du filtre pour début octobre

Ca, c’était la rumeur du SMX East lorsque Gary Illyes, Webmaster Trends Analyst avait annoncé que la mise en application était imminente, voire pour le 06/10/2014. Nous avons bien vu Google Panda, nouvelle version mais nous n’avons pas vu le  Google Pingouin.

Le référencement vit au rythme des annonces de Google

Ce n’est pas que nous sommes impatients mais il est vrai que les annonces et les mises à jour des filtres de Google ponctuent, rythment notre quotidien. On aurait comme une préférence pour la gestion de crise avec pour conséquence, moins de temps et d’énergie consacrés à la définition d’une stratégie. Il ne faut pas en déduire que les référenceurs ne savent plus quoi en penser. Les consignes de Google n’ont d’ailleurs jamais été aussi claires. Le questionnement et nos inquiétudes reposent plutôt sur d’anciennes pratiques et les traces éventuelles qu’elles ont pu laisser. Voilà la vraie psychose du référenceur :  Passer entre les mailles du filet ou se faire prendre un jour…

En fait, la mise à jour de Google pingouin, ce sera pour plus tard…

John Mueller, autre Googler, nous annonce un déploiement du filtre de Google penguin pour plus tard, dans les prochaines semaines. Pour Noël dans le pire des cas, ça fait toujours un joli cadeau et une garantie de rentrée adwords pour les plus mal en point…

On y travaille disent-ils chez Google !

Alors, pour suivre l’actualité de Panda ou Pingouin, il faut suivre les hangouts voire les échos sur Twitter…

Pour Hangout, cela donne ça :

Et pour Twitter :

 Et si on profitait de ce répit pour travailler à notre stratégie SEO

Si on considère que nous n’avons plus aucune chance de tricher avec l’algorithme de Google et que l’on souhaite faire un référencement Google friendly, il faudra sûrement commencer par un travail de des-optimisation. Si Google a inventé le Negative SEO, il nous a aussi donné le moyen de nettoyer les sites profitant de backlinks assez peu qualitatifs. Il faut donc s’y mettre. On en profitera pour nettoyer nos ancres quand on le peut, si jamais Pingouin passait par là. Il nous faut une vraie stratégie de liens qui soit une copie du lien naturel, le Graal du netlinking ou baitlinking…
D’un point de vue sémantique, il n’est jamais trop tard pour redéfinir sa stratégie de mots et expressions clefs, de prendre en compte là aussi le langage naturel. Panda est passé mais rien ne nous empêche d’anticiper une nouvelle vague ou alors de chercher à améliorer son positionnement avec des textes de qualité. C’est possible…

Le SEO 2014 est 100% bio

SEO Google friendly = Liens naturels + Langage naturel

Et si vous avez besoin, on est toujours…
Contacter Internet Communication