Bouton acheter, il veulent tous le leur !

Google confirme un futur bouton acheter dans les Serps

Lors du SMX Advanced de Seatlle, Jerry Dischler, un Googler version Adwords, a donc confirmé le projet d’introduire un bouton : Acheter. Un projet bien avancé car des marchands auraient déjà été contactés pour mener le test.
Google précise qu’il ne cherche pas à devenir un vendeur, ou autre market place, son objectif est d’aider les annonceurs à transformer encore plus. Un service qui aurait pu se marier avec Google wallet. Et pourtant…

Google, button buy

Un bouton acheter pour les annonces Adwords

Pour Google, le bouton acheter ne sera pas un script à ajouter à chaque site marchand. Il est vrai que l’on aurait pu imaginer utiliser la méta-description pour y ajouter des rich snippets facilitant l’achat. L’ajout de rich snippets dans les pages avait d’ailleurs été perçu de cette manière avec la possibilité de mettre en avant dès les pages de résultats de Google :

  1. Nom du produit
  2. Stock disponible
  3. Dimensions
  4. Image
  5. Prix

Projet qui n’a pas donné tout son potentiel sur l’approche utilisateur et qui sera resté un axe d’optimisation du référencement naturel par un tagage des micro-données. La meilleure utilisation demeure celle des recettes de cuisine. Un bon début…

Le bouton acheter Adwords, une extension d’annonce

On peut imaginer que le bouton pourra soit prendre la forme d’un extension d’annonce ou une formation spécifique d’annonce si l’on se souvient du projet de collecte d’adresses mails dès l’annonce.

Pinterest aura son bouton acheter

Pinterest, le réseau social qui aime les e-commerçants, souhaite aller encore plus loin dans son offre pour les marchands. Ainsi, aux Etats-Unis, 2 millions de produits bénéficieront du nouveau bouton Buy. Un partenariat a été prévu avec quelques marchands et autres plateformes de paiement. Pinterest, à l’inverse de Google, développera ce nouveau service sur iPhone, Ipad… Voilà une application qui pourrait aider à sauver Apple Pay !

Nouveau service sans commission

Pinterest continue son travail de service pour satisfaire utilisateurs et commerçants. Les créateurs de Pinterest expliquent d’ailleurs que ce nouveau service est en fait une réponse à la demande des utilisateurs.
Nous avions jusqu’à présent la possibilité d’ajouter des prix à nos épingles, exercice parfois risqué du fait de la durée des publications sur la plateforme.

Le bouton acheter semble être aussi et peut-être un moyen surtout d’affirmer l’utilité de la plateforme de partage d’images, autant auprès des financeurs que des annonceurs. Son apport au e-commerce avait déjà été salué par sa capacité à générer du trafic. Le peu d’utilisateurs en France reste le seul frein, il faut noter que Pinterest annonce 70 millions de visiteurs par mois pour l’ensemble de la plateforme.

Pour faire le tour de la question, vous aurez aussi des boutons ACHETER sur Instagram, YouTube et sans oublier le call to action des Pages Facebook. Vous savez, ce lien que personne ne clique…

 

Add a comment