Formez-vous à la Webmaster Academy de Google

Formez-vous à la Webmaster Academy de Google

Si vous êtes webmaster, testez vos connaissances Google

Afin de réaliser le site Google friendly et accéder aux premières positions, Google ouvre enfin la Webmaster Academy à presque tous les pays, soit 22 langues… Il y a un progrès. Après l’ouverture du blog pour webmaster en français voici maintenant la Webmaster Academy dans la langue la plus parlée en 2050… Ça vous rappelle quelque chose ???

Les formations Google pour webmasterLa Webmaster Academy c’est quoi ?

C’est avant tout un espace de formation créé par Google pour accompagner les webmasters débutants ou confirmés qui souhaiteraient vérifier leurs connaissances. Ainsi, on peut y trouver :

 @ Des conseils pour créer un site de qualité
@ Des leçons pour comprendre comment fonctionnent la recherche Google et les outils pour les webmasters
@ Des questionnaires, des vidéos, des exemples (à l’aide d’un site fictif brandonsbaseballcards.com) et des ressources

Comme le rappelle l’équipe de Google, les formations Google s’adresse à tous :

À toute personne qui souhaite créer ou améliorer son site Web. Que vous soyez une entreprise qui cherche à être plus présente sur le Web ou un photographe qui crée un album en ligne, nous pouvons vous guider dans vos premiers pas.

A quoi correspond un module de formation Google

Même si on peut y trouver un aspect très ludique, c’est avant un accès à un savoir-faire concernant les outils de Google et chaque module peut être réalisé en 1 H minimum. On est loin du quiz du Journal du net.

  • ~ Module 1 : Concevoir un site de qualité
  • ~ Module 2 : Découvrir comment nous interprétons votre site
  • ~ Module 3 : Utiliser nos ressources

Alors, envie de vous lancer dans la découverte des Moocs de Google. Il semble que cela soit assez indispensable et peut-être la première étape pour une démarche un peu structurée. Dans tous les cas, c’est une bonne mise en condition pour comprendre comment Google fonctionne.

Le conseil d’Internet Communication

Même si vous ne souhaitez pas devenir webmaster ou référenceur, vous savez le métier qui n’existe pas aux yeux de Google 😉
Dans tous les cas, cela vous permettra de mieux comprendre vos résultats et vos partenaires, prestataires et formuler vos besoins.

Nous vous recommandons d’essayer ! C’est par ici

Quels prestataires choisir pour un projet web ?

Geek et le e-commerceLa réussite d’un projet tient en quelques bons principes

La réussite du e-commerce repose beaucoup sur un concept, une bonne idée, le bon produit. On ne le répètera jamais assez mais le e-commerce n’est pas un métier de geek. Mais bien avant tout un vrai métier de commerçant. D’ailleurs rares sont les professionnels du web qui ont franchi le pas, prendre la place de leurs clients… Donc, il faut savoir acheter et savoir vendre ! Le reste, ce n’est que du baratin. Enfin presque…
Combien de marchands deviennent de bons consultants, prestataires e-commerce, le contraire est sensiblement moins vrai. En tout cas, rarement vérifié…

Compétences du web et nouveaux métiers : Quels prestataires…

Les métiers du web offrent une certaine complexité dans leur compréhension comme dans leurs frontières. Difficile de choisir un prestataire ou plusieurs prestataires. Pour créer un site web, faut-il faire appel à une armée de prestataires ou peut-on encore faire confiance au webmaster version couteau suisse.
Il y a peut-être une seule certitude, le web est devenu de plus en plus complexe et aucun professionnel sérieux ne peut prétendre couvrir tous les champs d’intervention pour la bonne réalisation et conduite d’un projet web. Les technologies se complexifient, les usages également, et tout cela nécessite de mobiliser des compétences multiples et complémentaires.

Créer un site web sans penser référencement naturel

C’est le point de départ de tout projet et en même temps le point de départ d’une mésentente cordiale. Penser le référencement naturel, en tout cas son optimisation après la création du site, c’est déjà trop tard. Et donc, les campagnes d’optimisation vont se limiter à de l’optimisation off-site. Soit du linking ou autre stratégie de blogging… Intéressant mais non suffisant.

Optimisation on-site

Google est plus clair au niveau de ses attentes. Il y a des conditions techniques indispensables à réunir pour espérer approcher de la première place chez Google. Un site Google friendly doit comprendre :

  • – Définition du champ sémantique global et stratégie de mots clefs métiers
  • – Maillage interne et scénari de navigation
  • – Temps de chargement court
  • – Une interopérabilité
  • – Une cohérence des scripts
  • – Une information pour les robots
  • – Etc.

 Tout faire tout seul, le marchand pieuvre

Le démarrage d’un projet nécessite de mobiliser des budgets importants. D’où la tentation de mettre la main à la patte en attendant que les ventes se fassent en ligne. Au delà de la somme de travail que représente cette stratégie, il y avait évidemment un intérêt de maîtriser les différents domaines d’intervention pour au moins pouvoir discuter entre pairs avec les différents prestataires. Ce qui vous garantit de réaliser un cahier des charges à la hauteur de vos besoins. Et surtout, ne plus chercher des réponses au fil de l’eau. Soit en fonction des murs contre lesquels on se retrouve écrasé…

Quand la magie répond au marchéLa technique fait tout

Il y a également la tentation de la boîte à outils du magicien qui garantit d’apporter des réponses dans tous les cas de figure. Pour chaque besoin du projet, il existerait une réponse logiciel ou modules…

  • ✔ Pour créer ma boutique en ligne… Abracadabra… Un CMS Open source !
  • ✔ Besoin d’une newsletter… Abracadabra… Un module newsletter !
  • ✔ Une solution de paiement… Abracadabra… Merci Paypal !
  • ✔ Premier sur Google… Abracadabra… Un module SEO garanti pur développeur !

Aucune pensée magique pour Internet, site vitrine ou e-commerce. Il faut anticiper et travailler sur des objectifs définis. Et là, aucun nouveau métier, juste de l’organisation et de la stratégie. Un métier de commerçant ou de communicant. Ni plus ni moins…
Le monde onirique de Google aurait tendance à nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Juste parfois !
Et si jamais vous aviez envie d’une stratégie concrète, contactez-nous :Contacter Internet Communication