Référencement mobile, les bons indicateurs<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Optimiser son positionnement Google grâce au mobile

Searchmetrics a publié un dossier passionnant sur les indicateurs mobiles et la fameuse mise à jour Google Platypus. Passer de Mobilegeddon à ornithorynque, on avait pré-senti une moindre catastrophe. Mais cela se confirme. Mobile friendly semble être une mise à jour qui n’aura pas eu l’impact si dévastateur qu’attendu. Bonne nouvelle donc !
Les indicateurs du référencement mobile

Poids des pages et vitesse du site

On notera au passage l’importance moindre du poids des pages et l’importance toujours plus importante de l’expérience utilisateur. Le référencement et le référencement mobile aussi sont désormais plus que jamais orientés UX. A nous d’en tenir compte… Google n’aurait pas mis à disposition une histoire de CTR dans Search console !

Tous les indicateurs en une image

Searchmetrics détaille toutes les observations de son étude selon :

  1. Les critères techniques
  2. L’expérience utilisateur
  3. Le contenu
  4. L’impact des médias sociaux
  5. Les backlinks

Découvrir les meilleurs indicateurs mobile friendly

La 404 la plus réussie du mois de septembre 2014<span class="rmp-archive-results-widget rmp-archive-results-widget--not-rated"><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i><i class=" rmp-icon rmp-icon--ratings rmp-icon--star "></i> <span>0 (0)</span></span>

Nouveau site du gouvernement et jolie 404

Notre choix porte naturellement sur le nouveau site du gouvernement : www.gouvernement.fr
Avec un prix du jury accordé à l’équipe qui se charge du référencement 😉 Il y a des gens prévoyant sur ces gros projets…
Évidemment, nous comprenons bien qu’au référenceur ne travaille pour le gouvernement. Les politiques publiques ne se sentent pas encore concernée par cette volonté d’être visible.
L’épitaphe de l’improbable référenceur des sites du gouvernement serait :

Nul n’est sensé ignorer la loi !

Et on connaît la logique, cela veut dire que l’internaute doit trouver le site du gouvernement mais que le gouvernement n’a pas à chercher à être trouvé.
La plus jolie 404 du web

Ce qui fait une bonne 404

La 404 la plus réussie car elle est une photographie de la vie politique et des techniciens des ministères. Une photographie en tant que support visuel mais surtout une photographie en tant que représentation populaire du fonctionnement des ministères. On dirait du Eric et Quentin de Canal +.

Une 404 qui va être vue

En effet, il semblerait que le travail de redirection ait été fait à minima. Ou en tout cas, bon nombre de documents et images semblent aujourd’hui perdus sur les serveurs de Google. Tant mieux, on voit ainsi plus souvent cette merveilleuse 404 !
On serait même tenté de répondre à la question :

Comment on annonce que cette page n’existe pas ?

Mais là, on a tout de suite peur de glisser dans la presse people. Allez glissons, on pourrait suggérer par un tweet comme l’a fait l’ex-première dame de France… Voilà la prochaine étape avec une 404 plus interactive, où chaque Internaute pourrait envoyé sa proposition !