Informaticienne et informaticien dans les années 8

Métiers de l’informatique : féminisation et ou paupérisation

Métiers de l’informatique : féminisation et ou paupérisation

Il est courant d’admettre que la féminisation des métiers est souvent due à une perte de salaire dans la branche voire une mise en concurrence par le bas… Il est beaucoup plus rare et cela semble ne jamais s’être produit que la féminisation apporte qualité de travail et hausse des salaires.

Et donc dans l’informatique, métiers qui pourtant ont été ouverts largement aux femmes dès les années 80, la masculinisation du secteur semble dû à autre chose. On ne peut pas dire que les métiers soient survalorisés aujourd’hui, la concurrence off-shore en est un signe, les salaires n’ont jamais été aussi bas et l’uberisation bat son plein. Alors pourquoi cet enfermement entre mecs ?

Il suffit de se promener sur Twitter et de regarder les heureuses photographies de formations, séminaires et autres réunions de coaching, les femmes sont rares ou absentes. Sans parler des agressions sexuelles sur les lieux de travail entre espace de coworking et nouvelles écoles du web…

Voici une piste, si vous avez un peu de temps pour comprendre l’évolution de nos métiers.

Des ordis, des souris et des hommes

 

Pourquoi les personnes qui aujourd’hui inventent, codent, designent, programment les logiciels, les algorithmes, les applications, et les machines que nous utilisons tous les jours sont-elles en très grande majorité des hommes ? Qu’y a-t-il de si masculin en informatique ? Comment, alors que l’informatique était un secteur mixte jusque dans les années 80, est-elle devenu un truc de mecs ? Quelles politiques efficaces mettre en place pour que que ce domaine devenu indispensable à nos vies devienne enfin mixte ? Entretien avec Isabelle Collet, informaticienne, enseignante-chercheuse à l’université de Genève, et autrice de « Les oubliées du numérique » (Le Passeur, 2019).

Une approche intéressante et sourcée sur les métiers du numérique qui permet d’aller un peu plus loin. sans oublier la question du syndicalisme. J’évoquais la question de l’offre off-shore, mais de manière plus directe, nous connaissons tous et toutes la problématique de l’auto-entrepreneuriat considéré comme un membre de l’équipe avec un sous statut…

Sources documentaires

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur l'étoile pour donner votre avis

Tous les avis : 0 / 0

Soyez le premier, la première à donner votre avis

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

0

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *